«Green Africa together» sollicite l’implication des autorités congolaises à développer les énergies renouvelables

0
312

Kinshasa, 01 mars 2021 (ACP).- Le Président de l’Association des consommateurs des produits vivriers (ASCOVI), Patrice Mbuyi Musoko et la coordonnatrice de l’ONG «Green Africa together», Osia Simakala Nsimba, ont, lors d’une conférence débat qu’ils ont co-animée le week-end dans la commune de Limete à Kinshasa, sollicité l’implication des autorités congolaises à développer l’utilisation des énergies renouvelables en République démocratique du Congo (RDC).

Pour les deux orateurs, l’utilisation des énegies pourra contribuer non seulement au développement durable de la RDC, mais aussi à la création d’emplois, sans oublier l’apport que cette catégorie d’énergie peut apporter dans l’amélioration des secteurs de la santé, de l’éducation et d’accès à l’eau potable. «Les énergies renouvelables sont considérées comme, inépuisables à l’échelle du temps humain, et lorsqu’elles proviennent d’une source que la nature renouvelle en permanence telles que, le vent, l’eau, le soleil», a déclaré la coordonnatrice de Green Africa together. Pour elle, les énergies renouvelables sont considérées comme étant des énergies propres, vertes et calmes dans la mesure où elles ne mettent pas d’émission polluante à l’environnement communément appelé  Dioxyde de Carbonne CO2.

Répondant à une question, elle a indiqué qu’il existe cinq sources qui regroupent ces énergies à savoir, l’éolienne qui est une énergie qui dépend du vent à travers des hélices ; le solaire qui provient du soleil avec deux types dont le thermique et le photovoltaïque ; l’hydraulique ; la biomasse ainsi que l’énergie géothermique. ACP/Kayu/FMB/NKV/MNI