Ituri : Près de 50.000 Euros pour la finalisation des études de projet d’adduction d’eau de quartiers périphériques de Bunia

0
195

Bunia, 1er mars 2021 (ACP).- Le coordonnateur de l’Ong-D Centre d’initiation au développement rural (CIDRI), Innocent Ngandru a annoncé lundi que près de 50.000 Euros sont disponibles pour la finalisation des études techniques et socio-économique du projet d’adduction d’eau dans la localité de Lonyo précisément au niveau de Mopri pour alimenter les quartiers périphériques de la ville de Bunia notamment ; Bembei, Lembabo, Ndimba Kodu et une partie de Saïo.

Dans un entretien avec l’ACP dans son bureau de travail il a cependant déclaré que ces études qui devraient être bouclées endéans deux(2) ans sont bloquées en raison de la situation sécuritaire précaire au niveau de la chaîne de montages de mont bleu.

Innocent Ngandru a expliqué que normalement il était prévu qu’au terme de ces études qu’un dossier technique et financier soit présenté auprès de bailleurs de son organisation pour leur appréciation avant que ceux-ci ne se prononcent sur l’adoption ou non de ce projet tant attendu par les habitants de ces quartiers où l’accès à l’eau potable continue à se pose avec acuité.

Concernant l’autre projet d’adduction d’eau dans le centre de négoce de Ngote chef-lieu de la chefferie de Panduru en territoire de Mahagi qui a déjà reçu l’avis favorable de bailleurs de CIDRI il a rassuré qu’il est toujours d’actualité mais gelé en attendant que la situation sécuritaire s’améliore davantage grâce aux efforts du gouvernement de la République et provincial à travers les forces armées.

Innocent Ngandru a signifié que ce projet qui était déjà sur la bonne piste avec la contribution locale signe éloquent de son appropriation par la communauté bénéficiaire est retardé suite à la situation sécuritaire préoccupante qui a prévalu il y a peu dans cette entité frontalière où les miliciens de la CODECO c’étaient illustrés par les tueries, destructions des différentes infrastructures.

Grâce à L’Ong-D CIDRI basée dans la ville de Bunia via ses bailleurs traditionnels de milliers de personnes accèdent aujourd’hui à l’eau potable par ricochet réduisant ainsi de manière drastique les maladies d’origine hydrique qui frappaient de nombreux ménages depuis plusieurs années, souligne-t-on. ACP/Kayu/FMB/NKV/MNI