L’opposant tchadien Saleh Kebzabo retire sa candidature à l’élection présidentielle du 11 avril prochain

0
64

Kinshasa, 1er mars 2021 (ACP).- L’opposant tchadien, Saleh Kebzabo a retiré lundi sa candidature à l’élection présidentielle du 11 avril prochain, ont rapporté lundi, les médias internationaux.

Dans une conférence de presse  lundi matin à Ndjamena, Saleh Kebzabo a dénoncé une «militarisation évidente du climat politique», précisant que l’intrusion des forces de sécurité dans la résidence du candidat Yaya Dillo «impacte négativement le processus électoral en cours».

L’opposant Yaya Dillo exfiltré de son domicile par des proches

Le domicile de cet opposant tchadien, et candidat à la présidentielle du 11 avril prochain, a été dimanche 28 février le théâtre de violents affrontements qui ont fait de deux à cinq morts, dont sa mère, selon les sources, ainsi que plusieurs blessés.

Les autorités parlent d’un groupe qui s’est opposé les armes à la main à son arrestation. Yaya Dillo dénonce lui une tentative d’assassinant pour des mobiles politiques. Après trois jours de siège du domicile de l’opposant, celui-ci aurait réussi à échapper à ceux qui le recherchent, selon sa famille proche.

Les sources précisent que Yaya Dillo a été exfiltré de sa concession par des proches qui l’ont mis en lieu sûr. Une information corroborée par d’autres sources. Cela s’est passé  dimanche soir, vers 18 heures, heure locale. Ses amis auraient profité de la confusion qui a régné dans le quartier lorsque des civils ont caillassé un véhicule miliaire. Les gendarmes sont alors intervenus à coups de bombes lacrymogènes. C’est à ce moment là que l’opposant a été l’exfiltré.  ACP/Kayu/FMB/NKV/MNI