Nord-Kivu : le coordonnateur provincial de la Protection civile note l’engagement de la population pour organiser les activités de prévention

0
171

Goma, 1er mars 2021 (ACP).- Le Coordonnateur provincial de la Protection civile au Nord-Kivu, Joseph Kambale Makundi, a, en marge de la journée internationale de ce service célébrée le 01er mars de chaque année, noté l’engagement de la population sans lequel ce service a réussi ne saurait «organiser les activités de prévention, préparation et réponses aux urgences ainsi que celles de relèvement immédiat».

Dans un message remis à l’ACP à l’occasion de la célébration du 90ème  anniversaire de la Journée Mondiale de la Protection Civile, célébrée cette année  sous le thème «une protection civile forte pour préserver l’économie nationale», a brossé la longue histoire de l’Organisation Internationale de la Protection Civile qui a évolué d’une Association dénommée, «l’Association des Lieux de Genève», fondée en 1931 par le chirurgien français, le Général Georges Saint-Paul, pour promouvoir la création de zones de sécurité au profit des populations vulnérables et les monuments historiques en temps de guerre, pour devenir au 1er mars 1972, une organisation intergouvernementale très proche des Etats. Elle est consacrée à la protection des populations civiles, des biens et de l’environnement contre les catastrophes d’origines soit naturelles soit causées par l’homme.  «J’exprime ma sincère reconnaissance aux volontaires du service provincial de la Protection Civile du Nord-Kivu pour leurs dévouements et assiduité au travail malgré les difficultés liées à la disponibilité des moyens financiers et matériels adéquats ainsi qu’à la situation sécuritaire dans les zones de travail», a indiqué Joseph Makundi qui en a profité pour exprimer ses sentiments de gratitudes aux partenaires humanitaires pour les appuis techniques et financiers.

Sur 68 cas d’Incendies enregistrés en 2020 en Province du Nord-Kivu, la Ville de Goma accourue 55 cas dont 34 cas ont été causés par la mégestion des sources d’électriques (SNEL, Panneaux solaires et groupes électrogènes).

la Protection Civile au Nord-Kivu sollicite auprès de l’autorité et des partenaires la mobilisation des moyens financiers et matériels pour  «le renforcement des mécanismes d’alertes précoces de la Protection Civile et l’appui en faveur des Forces Armées de la République, la Police Nationale Congolaise ainsi qu’aux services spécialisés afin de mettre fin aux massacres de BENI et à l’insécurité en Province du Nord-Kivu», «la lutte contre la COVID-19 et le prolongement de la 10ème Epidémie de la Maladie à Virus Ebola au Nord-Kivu», «la surveillance des Volcans et la signature du protocole d’accord entre la République Démocratique du Congo et celle du Rwanda en prévision des éventuelles éruptions volcaniques à Goma et ses environs» puis enfin «l’acquisition des dispositifs d’alertes, d’extincteurs et camions anti -incendies adaptés à la gestion du feu en Ville de Goma, Butembo et Beni ainsi qu’à la cité de Kiwanja en territoire de Rutshuru».

Pour répondre aux besoins préliminaires des urgences au moment des évènements soudains en attendant l’intervention de partenaires, la Coordination Provinciale de la Protection Civile plaide pour la création, soit par un Arrêté règlementaire ou un Edit Provincial, d’un Fonds Provincial de Prévention des Risques et Gestion des Catastrophes».

ACP/Kayu/FMB/NKV/MNI