Plaidoyer pour la mise sur pied d’un Parlement  appelé à défendre les droits de femmes

0
174

 Kinshasa, 2 Mars 2021(ACP).- Mme Annie Makiala, secrétaire générale de l’Association des guides du Congo(AGC) a préconisé mardi, lors d’un entretien avec l’ACP dans la commune de Kalamu, la nécessité de la mise sur pied d’une plateforme dénommée ‘’Parlement débout’’ appelé à défendre et à promouvoir les droits politiques des femmes congolaises.

 Cette idée est consécutive à la violation permanente de l’article 14 de la Constitution de la République démocratique du Congo(RDC) en rapport avec l’exigence de la parité homme-femme dans les organes de prise de  décisions, ’’a-t-elle dit  avant de déplorer que ce processus d’équité des deux sexes  a été ratifié par le gouvernement congolais au niveau des conventions et des traités internationaux  et mérite d’être mis en application.

 En outre, la secrétaire générale de l’AGC a conseillé ses collègues évoluant dans les partis politiques de s’inspirer du modèle de leadership  féminin dans  la gestion des affaires privées pour le transposer dans leur rayon d’action. Question de parvenir à influencer  l’alignement paritaire des  politiciens et des politiciennes sur  les listes électorales dans l’espoir d’offrir aux femmes les opportunités de se retrouver de manière significative dans les instances de prise des décisions. ACP/FNG/Cfm/GGK