Kasaï Central : une thèse de doctorat à l’UPAKAN sur l’histoire des    constitutions de la RDC

0
283

Kananga, 03 mars 2021(ACP).- Le recteur de l’Université pédagogique de Kananga (UPKAN), le Pr. Frédéric Nyoka Mupangila, a confié, samedi, à Kananga, le grade de docteur en histoire sciences sociales et gestion de patrimoine, avec mention » grande distinction » au chef de travaux Gustave Tshibambe Tshukutu, à l’issue de la soutenance publique de la thèse de doctorat intitulée « l’histoire des constitutions de la République Démocratique du Congo de 1885 à 2006 et sa didactisation pour les classes du secondaire »

Dans sa dissertation doctorale de 416 pages reparties en 6 chapitres segmenté en 3 parties, le récipiendaire déplore l’ignorance, de bon nombre des concitoyens, de l’histoire ce des constitutions de la RDC et celle des institutions pourtant nécessaire car définissant et déterminant leur évolution.

Soucieux de révéler  le niveau des connaissances des populations et des jeunes apprenants, Gustave Tshibambe Tshikutu appelle à la transformation de savoir savant en savoir scolaire pour leur donner des repères chronologiques et une application didactique afin de construire une culture historique sur les constitutions de la RDC.

Afin de répondre aux vœux de ministère de l’EPST, l’auteur propose dans sa thèse une application devant insérer les méthodes du travail pour avoir un homme complet basé sur la culture des constitutions, avant de fustiger le non-respect des constituions qui en freine l’intérêt des populations.

La charte de Berlin

 Selon lui, la RDC qui hérite une histoire des constitutions aux modèles des pays occidentaux a connu en moins de 50 ans, 5 textes constitutionnels, 3 Actes portant dispositions constitutionnelles et un décret-loi ayant joué le même rôle que la Charte de Berlin.

Outre le Pr. Samuel Tshijuke Kabongo, Président, les Prs. Katalayi Bantu Bandi, Lambert Ekanke, Mukadi Luaba, Ntumba Ngandu, Mulomba Tshitumbu, Muamba Batubenga et Eyamba Jean ont composé le jury.

Cette soutenance publique est le fruit de la transformation de l’UPKAN, il y  a 4 ans, a rappelé le Pr. Nyoka Mupangila à l’ACP, louant l’initiative ayant réduit des milliers de kilomètre aux fils de l’espace Kasaï. ACP/Kayu/KJI