Des recommandations pour améliorer le rendement et l’enseignement de l’histoire

0
391

Kinshasa, 4 mars 2021(ACP)- La formation continue et l’engagement des enseignants qualifiés pédagogiquement et scientifiquement en histoire, ont été recommandés pour améliorer le rendement et l’enseignement de l’histoire, par le chef de travaux Longayo Wengo-Wa-Wengo de l’Université pédagogique nationale (UPN), dans sa thèse de doctorat intitulée « Evaluation – soutien aux apprentissages en histoire vue par les élèves  finalistes du secondaire et les enseignants de la commune de Lemba/Kinshasa ».

Selon ce chef de travaux, qui a soutenu sa thèse jeudi à l’UPN, l’amélioration du rendement de l’enseignement de l’histoire implique également d’équiper les élèves en support didactique et autres pour leur auto-formation.

D’autres recommandations ont été adressées aux autorités  de service de formation des enseignants et de l’éducation  du pays notamment la réforme du programme d’histoire selon le besoin de cette filière, l’utilisation des enseignants qualifiés pour assurer cet enseignement d’histoire.

Cette thèse qui lui a valu le grade de docteur en didactique des disciplines, a traité l’évaluation des apprentissages scolaires  en s’intéressant  à l’attitude des élèves  et des enseignants face à l’enseignement d’histoire aux humanités.

ACP/GGK