plaidoyer pour l’intégration du projet LEAF dans la politique du gouvernement provincial de l’Ituri

0
90

Bunia, 04 Mars 2021 (ACP).- Le ministre provincial en charge de l’Agriculture, pêche et élevage, Guershom Dramani Pilo a exprimé mercredi le souhait de voir le projet LEAF II  ainsi que  la philosophie de LEAF III  s’intégrer dans la politique du gouvernement provincial en appuyant efficacement sur le plan logistique, financier et de renforcement de capacités de ressources humaines l’outil de gestion standard international mise en place par le gouvernement provincial afin de capitaliser en terme de durabilité les actions dans toutes les phases de patrouilles conjointes à l’échelle régionale dans la perspective de la réforme de la gestion durable de la pêche au lac Albert.

Dans son intervention lors de la réunion nationale préparatoire de la première phase d’organisation de patrouilles conjointes République Démocratique du Congo/Ouganda sur le lac Albert, il a estimé que les efforts déjà manifestés par le projet LEAF II obtiendra  de cette phase de patrouilles conjointes, un couronnement grâce à l’harmonisation de points de vue entre les acteurs nationaux et provinciaux dans la gestion durable de la  pêche et de l’aquaculture au lac Albert, l’historique de l’accord bilatérale entre la RDC et l’Ouganda, la communication aux parties  prenantes du contenu minimum de standards opérationnels Ougandais/RDC.

Face aux dégâts déjà enregistrés par des pêches illicites, Me Guershom Dramani Pilo a insisté sur l’aspect pratique de la mise en application de contenu de l’accord sous examen au travers les patrouilles régionales sévères  parce que, a-t-il laissé entendre, l’heure n’est pas aux discours concernant le lac Albert mais à la  sensibilisation par les actions concrètes qui demeurent la seule stratégie pouvant décourager et mettre fin à la pratique de pêches  illicites, non responsable.

Il a  aussi  rappelé aux participants, les défis auxquels la gestion durable de la pêche au lac Albert fait face notamment   la recrudescence des activités de pêche prohibée, illicite, non déclarée et non réglementée dont la multiplicité de filets prohibés, la présence de poissons immatures sur les sites de débarquement et les marchés locaux, la prolifération de filets moustiquaires, la pêche dans la zone de frayère.

Me Guershom Dramani Pilo a relevé la volonté politique de l’exécutif provincial concernant la gestion durable des ressources halieutiques sur le lac Albert qui se traduit par la matérialisation par celui-ci de manière intégrale et graduelle de six(6) recommandations sur les Vingt-Quatre(24) issues de l’atelier portant réflexion sur la problématique de la gestion durable et de la réglementation de la pêche du lac Albert en Ituri organisé à Bunia du 16 au 17 mars 2020.

Il a cité entre autres; la mise en place de l’unité provinciale de surveillance, contrôle et suivi de la gestion durable de la pêche et de l’aquaculture sur le lac Albert, l’organisation de la campagne de vulgarisation et de sensibilisation de la réglementation de pêche,  l’éradication d’usage et commercialisation des engins, des intrants prohibés et techniques inappropriés de pêche.

Pour sa part l’expert national en ressources en eau, Ir Jonas Ivon, a déclaré que les patrouilles conjointes Ouganda/RDC seront  une phase cruciale pour une gestion durable de ressources halieutiques de lac Albert parce que, a-t-il fait savoir, désormais tous les pêcheurs qui utilisent les matériels prohibés seront traqués de deux(2) côtés de ces pays voisins. ACP/Fng/awa