Appel des évêques de l’ASSEMPKIN aux structures diocésaines pour l’assistance aux personnes vulnérables

0
465

Kinshasa, 05 mars 2021(ACP).- Les évêques membres de l’Assemblée épiscopale provinciale de Kinshasa (ASSEMPKIN) ont invité, jeudi, les structures diocésaines à être plus attentives aux personnes vulnérables, a indiqué le président  de l’ASSEMPKIN et archevêque de Kinshasa, le cardinal Fridolin Ambongo dans son homélie prononcée, au cours de la messe de clôture de la réunion statutaire ordinaire concélébrée en la paroisse Saint Albert le grand, dans la commune de Ngaliema.

Dans son homélie tirée du livre de Jérémie et de l’évangile de Saint Luc, le cardinal Fridolin Ambongo a cité trois types de misérables.

Il s’agit de la personne qui met sa confiance dans les humains pour les richesses matérielles et le pouvoir qu’elle croit posséder en tournant le dos à Dieu. La seconde catégorie de misérables est la personne qui se montre insensible à ses frères se trouvant dans la misère et la souffrance. Le dernier cas  est symbolisé par la personne de Lazare misérable devant les hommes et heureux devant Dieu, confiant sa vie dans la main de Dieu qui n’abandonne personne, surtout celle qui se confie en lui, à sa parole.

Le président de l’ASSEMPKIN a exhorté les fidèles présents à cette messe, à la béatitude éternelle au bonheur impérissable.

Les évêques de l’ASSEMPKIN, a dit le Cardinal Ambongo, ont examiné la situation socio-pastorale de leurs provinces ecclésiastiques en vue des actions pastorales d’ensemble dans un esprit de collégialité, de synodalité et de communion. Ces actions, a-t-il souligné, devront être menées par les structures des diocèses  que sont notamment, la Caritas développement, la pastorale de santé, les Associations des mamans catholiques, la diaconie  diocésaine et les groupes des jeunes.

Les évêques ont aussi pris l’engagement d’utiliser toutes les structures de l’Eglise pour en faire des instruments dans le but de soulager la souffrance du peuple de Dieu confiée à leur sollicitude pastorale, a conclu l’archevêque de Kinshasa.

Pour rappel, la réunion statutaire ordinaire des évêques, membres de l’Assemblée épiscopale provinciale de Kinshasa (ASSEMPKIN), s’est tenue pendant trois jours soit du 02 au 04 février 2021 au Centre catholique Nganda dans la commune de Kintambo. ACP/Kayu/NiG/JFM