Kasaï Central : comparution prochain de deux nouveaux renseignants dans le    meurtre de deux experts de l’ONU

0
132

Kananga, 05 mars  2021 (ACP).- La cour militaire de l’ex Kasaï Occidental, à la demande de l’organe de la loi, a décidé la comparution, mardi prochain, à titre de renseignant, M. Gabriel Ilunga Kayembe en vue de le confronter avec ces déclarations faites dernièrement sur le meurtre de deux experts de l’ONU, Zaïda Cattalan et Michaël Sharp et leurs accompagnateurs congolais, tués le 12 mars 2017, à Moyo Musuila.

Pour le général de brigade magistrat militaire Cyprien Muwau, cet opérateur politique a affirmé, au cours d’une émission animée sur station privée de radio diffusion sonores de Kananga, détenir quelques éléments de preuve sur ce meurtre.

M.Charles Boniface Bayi Kuabo, coanimateur de ce programme, comparaitra également au même titre à cette audience. Le représentant de l’organe de la loi a promis son engagement à ne ménager aucun effort pour la manifestation de la vérité dans ce processus qui a duré près de 4 ans. Par ailleurs, le général de brigade magistrat militaire Cyprien Muwau a affirmé au cours de l’audience du jeudi, que des appels téléphoniques ayant conduit à ce guet-apens des milices ont confirmé les préparatifs et les étapes de celui-ci, avant d’indiquer que le prévenu Manga Vincent, l’un des acteurs principal dans cette cause, était visible sur le lieu du drame dans l’avant midi du jour fatal. ACP/Kayu/NiG/JFM