Le gouvernement congolais déterminé à combattre l’exploitation sexuelle

0
147

Kinshasa, 05 mars 2021 (ACP).- La ministre d’état, ministre en charge du Genre, famille et enfant, Béatrice Lomeya Atilite a réaffirmé jeudi l’engagement du gouvernement congolais à combattre l’exploitation sexuelle qui  est l’une de pires formes de la violation des droits humains, par l’adoption de nouvelles stratégies de lutte contre les violences sexuelles et celles basées sur le genre.

Mme Lomeya qui s’exprimait à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre l’exploitation sexuelle célébrée le 04 mars de chaque année, a saisi cette opportunité pour mobiliser toute la communauté de manière à faire de ce combat, un cheval de bataille pour tous.

Ce faisant, a-t-elle souligné, les gens donneront le meilleurs d’eux-mêmes et que les femmes seront en mesure de bien libérer tout ce qu’elles ont comme potentiel pour contribuer au développement du pays.

« L’intégrité physique de la femme doit être respectée et ne pas le faire c’est déjà paralyser cette femme », a-t-elle insisté, avant d’évoquer les différentes conséquences néfastes de ces actes ignobles notamment des grossesses précoces et non désirées et des maladies sexuellement transmissibles.

Eu égard à toutes ces antivaleurs, la ministre Lomeya a recommandé de capitaliser cette journée pour accentuer l’engagement de la RDC à  mettre fin à ces violences sexuelles qui constituent une forme grave des violations des droits humains.

ACP/Kayu/NiG/JFM