Une thèse de doctorat soutenue à l’UNIKIN sur la « sélection d’un portefeuille de crédit : apport de l’aide multicritère à la décision »

0
514

Kinshasa, 05 mars 2021(ACP).- Le chef de travaux Joël Kapiamba Ntumba  a  été proclamé, vendredi, docteur en sciences à l’Université de Kinshasa (UNIKIN) avec la mention « grande distinction », à l’issue de la soutenance publique d’une thèse de doctorat intitulée « Sélection d’un portefeuille de crédit : apport de l’aide multicritère à la décision ».

Pour Joël Kapiamba Ntumba, cette étude des mathématiques et informatique s’inscrit dans le domaine de la modélisation mathématique d’un problème de gestion de portefeuilles, en général et d’un portefeuille de crédits dans un contexte multicritère, en particulier.

L’objectif principal de cette dissertation doctorale, a-t-il dit, est de présenter une nouvelle méthode « FACP », permettant de surmonter aisément la prise de décision dans un environnement  multi-décideurs.

Il s’agit spécifiquement, a-t-il précisé, d’un problème de gestion de portefeuille de crédit d’une banque congolaise.

Le récipiendaire a exploité les données d’une banque réelle  et viable pour des raisons de concurrence et de stratégie qu’il a surnommées « Beta ».

Il est parti, à cet effet, de l’élaboration simultanée d’une revue de la littérature  sur l’aide multicritère à la décision et la gestion de portefeuille  en vue de relever les faiblesses et les atouts des méthodes existantes pour mettre au point une nouvelle méthode exploitée dans cette thèse.

Joël Kapiamba a comparé sa méthode « FACP » à d’autres méthodes telles que « AHP, TOPSIS, ELECTRE » afin d’observer la qualité des solutions obtenues et le temps d’exécution et de ce fait, vérifier aussi si « FACP » converge plus rapidement que ses concurrents.

Réalité des secteurs rentables

Cette étude qui est partie des données disponibles sur le secteur bancaire congolais, ouvre des voies de recherche à la réalité des secteurs rentables dans le Congo profond, a soutenu le récipiendaire Joël Kapiamba Ntumba.

Il s’agit également de la valeur de garantie lors de la décision d’octroyer un crédit et la considération de la logique floue en mathématique.

Son étude, a-t-il poursuivi, a été en mesure d’établir un benchmark de la répartition idéale du portefeuille des crédits d’une banque par secteur en vue d’améliorer la rentabilité de ce dernier tout en réduisant les risques de défaut.

Le jury examinateur de cette thèse était composé des professeurs Mvibidulu Kaluyit (ancien directeur général l’ISC/KIN), Mbuyi Mukendi, Ntumba Badibanga, Mubenga Kampotu (promoteur), etc.

Le secrétaire général administratif de l’UNIKIN, le Pr Godefroid  Kabengele Dibwe, a, au nom du recteur, présidé la séance académique. ACP/Kayu/NiG/JFM