Décès à Kinshasa de l’artiste-musicien  Josky Kiambukuta

0
398

Kinshasa, 7 mars 2021 (ACP).- Le chanteur congolais Joseph Londa Kiambukuta alias Josky Kiambukuta, ancien musicien de l’orchestre « Ok Jazz » puis de « Bana Ok »,  est décédé dimanche à  la Clinique Ngaliema, dans la commune de Gombe, après une  longue période de maladie, a appris dimanche l’ACP, de source familiale.

Né le 14 février 1949 à Kinshasa, Josky Kiambukuta (72 ans) s’était retiré de la scène,  à cause de son état de santé, étant frappé  par un accident vasculaire cérébral (AVC) pendant son séjour en France.

De retour au pays, il a regagné la résidence familiale dans la commune de Kasa-Vubu.

Avec plus d’une cinquantaine d’années de carrière professionnelle, Josky Kiambukuta fut une des grandes figures de la musique congolaise, ayant débuté sa profession en 1969 au sein de l’orchestre « African Fiesta Sukisa » du guitariste   Dr Nico,  avant d’intégrer l’« Ok Jazz » de  Franco Luambo Makiadi, après un court passage au sein de l’orchestre Continental.

Il sera plus tard cofondateur du groupe « Bana Ok » avec ses amis notamment Lutumba Simaro, Ndombe Opetun, Madilu et autres  Makoso.

Chanteur et auteur-compositeur de talent, Josky Kiambukuta  a laisse à la postérité une discographie riche et variée avec des titres d’anthologie  exécutés dans les milieux des Congolais, toutes générations confondues.

Ses chansons sont  entre autres  «Monzo» (1974), «Faria» (1977), «Propriétaire » (1980), «Bimancha» (1981), «KSK » (1983), «Missile» (1983),  «Chandra » (1989), «Selengina».

Autres tubes à succès de ce talentueux auteur-compositeur et chanteur : « Gaby» et  «Destin» chantés avec  Jean de Dieu Bialu, alias « Madilu Systèm»,  sans oublier sa discographie réalisée en solo,  avec des titres tels que «Dernier avertissement»(1999), «Oui ça va» (2001), «Double vie»(2005). ACP/