Appel au gouvernement congolais au respect du quota genre dans les instances de prises de décisions

0
122

Kinshasa, 08 mars 2021 (ACP).- Mme la représentante du secrétaire général des Nations Unies pour la stabilité au Congo (MONUSCO), Bintou Keita quant à elle, a demandé au gouvernement congolais de respecter le nombre des hommes et des femmes  devant se trouver dans les instances de prises de décision, lors de la JIF/2021.

Elle a toutefois salué les efforts fournis par la RDC dans la représentativité des femmes au sein du gouvernement et  a loué leur  capacité dans la gestion de la chose publique,  car, les résultats selon elle, sont visibles. « Lorsque les femmes gouvernent, l’État investit davantage dans la protection sociale et la pauvreté régresse plus vite».

La représentante des Nations Unies a fait remarquer que lorsque les femmes siègent au Parlement, les pays sont plus fermes dans leurs politiques de lutte contre les changements climatiques et quand elles participent aux négociations de paix, les accords sont plus durables.

Elle a, par ailleurs rappelé que la mission des Nations Unies est de  faire du leadership des femmes dans tous les domaines une priorité, malgré les obstacles de l’égalité des sexes qui demeure dans tout le pays à travers le monde, avant de saluer la présence de la Première dame dans ces assisses. ACP/Kayu/NiG