Le coach Bolombo refuse le poste de directeur technique de Renaissance du Congo pour éviter Papy Kimoto

0
158

Kinshasa, 08 mars 2021 (ACP).- Le coach Camille Bolombo Enyekabilezi a refusé le poste de directeur technique du FC Renaissance du Congo de Kinshasa afin d’éviter de travailler avec le nouvel entraîneur principal de l’équipe, Papy Kimoto Okitankoy.

Elevé au poste de directeur technique par la direction du club vert-blanc-orange de Kinshasa, Camille Bolombo a déclaré le week-end dernier à l’ACP qu’il a pas voulu exercé à ce nouveau poste du fait que son successeur au poste d’entraîneur des « Oranges » lui a manqué du respect. « Aussitôt arrivé, sans même me consulter, Papy Kimoto a récupéré tous les joueurs chassés pour indiscipline et  les a intégrés dans l’équipe. Et, comme si cela ne suffisait pas, il a ensuite dit à tous les joueurs que le poste de directeur technique ne lui dit rien, rien du tout. Le directeur technique doit rester au bureau ! Avec une telle attitude, je ne peux pas continuer et j’ai démissionné », a-t-il expliqué, avant de fustiger la manière dont les choses ont été faites pour qu’il passe de l’entraîneur principal de l’équipe aux fonctions de directeur technique : « Moi, j’avais un contrat avec l’équipe, et lorsqu’il y a des problèmes partout, les deux parties se retrouvent toujours ensemble pour en discuter. Grande a été ma surprise, sans mon consentement, le président m’a démis de mes fonctions d’entraîneur principal et m’a élevé au poste de directeur technique », faisant remarquer qu’il est resté impayé depuis plusieurs mois et ne recevait même plus de primes de match.

Il a terminé en s’adressant aux « Bana Fibo » en ces termes : « Je leur dis qu’ils ne sont pas étrangers au sein de l’équipe. Ils connaissent tout ce qui se passe ! Ce n’est pas à moi de leur dire, eux-mêmes savent. Je pars aujourd’hui et on se verra plus tard ».

Camille Bolombo part et laisse l’équipe en 6ème position avec 25 points en 18 matches, dont 6 victoires, 7 nuls et 5 défaites.

ACP/Kayu/NiG