L’UNC plaide pour un traitement égalitaire entre l’homme et la femme

0
247

Kinshasa, 08 mars 2021 (ACP).- Le secrétaire général de l’UNC, Aimé Boji Sangara, a plaidé pour un traitement égalitaire entre l’homme et la femme afin de parvenir à l’égalité de chance entre les deux sexes.

Aimé Boji Sangara l’a dit au cours d’un rassemblement des femmes de son parti à l’occasion de la célébration de la journée mondiale de la femme.Pour le secrétaire général de l’UNC, le débat sur la parité a beaucoup évolué en RDC, bien qu’il y ait encore du chemin à parcourir. Aimé Boji pense qu’à l’heure actuelle, la femme congolaise doit cesser de chercher des faveurs.

« La femme doit plutôt se montrer compétitive et capable de faire la même chose voir mieux que l’homme », a-t-il dit exhortant la junte féminine à plus de responsabilités dans son engagement à tous les niveaux.

En tant qu’éducatrice, la femme est aussi appelée à mettre fin aux différences dans le traitement et l’éducation des enfants de sexes opposés dans leurs foyers. « C’est là que commence la pensée selon laquelle les deux sont différents », a-t-il souligné.

Parlant de la représentativité des femmes au sein des institutions de la République, Aimé Boji a affirmé que le régime actuel en fait son cheval de bataille. Cependant, il a encore exhorté les femmes à faire confiance à leurs pairs. « La femme représente plus de 50% de l’électorat dans notre pays, malheureusement elle est sous représentée pour la simple raison que la femme ne vote pas femme », a-t-il encore dit. Cette matinée a été clôturée par un échange de cadeaux entre le secrétaire général et les femmes de son Parti. ACP/