Nord-Kivu : le mouvement Congo conscience en guerre contre les déguisements récurrents en ville de Goma

0
318

Goma, 08 mars 2021 (ACP).- Constantin Kanane porte-parole nationale du mouvement Congo conscience a au cours d’un point de presse tenu au centre de presse  de l’union nationale de la presse du Congo (UNPC section du Nord-Kivu) le vendredi dernier, plaidé pour l’accompagnement  des familles victimes des déguerpissements récurrents en ville de Goma. Ce mouvement a fait cette déclaration après le récent  déguerpissement opéré en février dernier et qui a poussé à ce que plus de 200 vivent sans ménages aujourd’hui et pourtant nombre d’eux  avaient acquis leurs parcelles de manière légale.

M.constantin Kanane estime que ces déguerpissements en violation de la législation congolaise et des droits garantis à l’être humain sont susceptibles d’engendre une guerre économique en ville de Goma confrontée à une insécurité depuis plusieurs jours.  » Il n’est pas normal que ces familles passent nuit à la belle étoile et voient les éléments de la police surveiller la concession de NYARUSAZA NYIRAHUKA pourtant ils avaient acheté dans de conditions exigées par la loi depuis 1982 «  a dit Constantin Kanane.

Avec quelques victimes déguerpis en février au quartier Keshero de la commune de Goma, le mouvement Congo conscience met en garde ne selon lui ne passent leur temps qu’entrer de planifier ces actes ignobles. Pour rappel, lors du déguerpissement dans cet endroit, la journaliste Nanou Kazaku avait été blessée par une balle perdue et deux éléments de la police dans l’opération avaient perdu leurs vies suite à la résistance des occupants qui avait conduit à des accrochages. ACP/FNG/Kayu/NiG