Plaidoyer pour la réhabilitation des routes de desserte agricole à Djugu en Ituri

0
113

Kinshasa, 08 mars 2021 (ACP).- M. Antoine Bolakonga, coordonnateur de l’ONG «Programme nourriture d’abord »(PNA) basé dans la province de l’Ituri œuvrant dans le secteur de la sécurité alimentaire, en séjour à Kinshasa, a plaidé lundi pour la réhabilitation de routes de desserte agricole du territoire de Djugu, lesquelles routes se trouvent dans un état d’impraticabilité avancé. Il l’a fait savoir lors d’une déclaration à la presse soulignant que la dégradation de ces routes constitue actuellement une contrainte pour l’évacuation de produits agricoles de ce territoire vers les centres de consommation pour leur commercialisation.

M.Bolakonga a déploré, à l’occasion le manque d’entretien de ponts construits dans ce territoire et le non-respect des tonnages de véhicules fréquentant ces routes de dessertes agricoles notamment, sur le tronçon routier Bunia- Komanda, soulignant que l’état d’impraticabilité de ces routes a occasionné une rupture de produits de grande consommation. La déclaration de PNA, mentionné, a-t-il indique, un certain nombre des défis à relever par le gouvernement national afin de faciliter l’évacuation des produits agricoles qui pourrissent dans ce contrée du pays. Parmi ces défis et contraintes figurent, la multiplicité de taxes et l’existence de plusieurs redevances tant formelles et informelles.

M.Bolakonga a par ailleurs fait noter que le territoire de Djugu est réputé pour la culture de bananes plantain mais suite au manque criant des infrastructures des transports appropriés, ces produits pourrissent, alors que c’est un produit capable de renflouer les caisses de l’Etat, une fois exporté. Le PNA est une Ong laïc existant depuis 1986, et est née du constat de l’abandon de l’activité agricole notamment par les jeunes du secteur de Mongwalu, à la faveur de la libération de l’exploitation artisanale de l’or. Elle s’est assignée comme objectif de maintenir une certaine frange des jeunes dans les activités agricoles.

Elle dispose d’une expérience avérée dans l’appui au développement de l’agriculture. En 2020, le PNA a mis à la disposition de 360 producteurs paysans du territoire de Djuga, des rejets sains de bananier plantain provenant de l’Université catholique de Graben de Butembo.   ACP/ Kayu/NiG