Mention spéciale de la représentation de la femme sous le mandat de Félix Tshisekedi

0
411

Kinshasa, 09 février 2021 (ACP).- Les Femmes d’exception de la RDC ont noté une évolution positive de la représentativité de la femme et la défense de ses droits depuis l’accession du Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo à la Magistrature Suprême, à l’issue d’une audience que leur a accordée le Président de la République, lundi à la cité  de l’Union Africaine, en marge de la célébration de la Journée internationale des droits des femmes.

Ces échanges de plus de deux heures ont été une occasion pour ces femmes entrepreneures d’évaluer avec le Président de la République la protection des droits de la femme en RDC.

«La nomination des femmes à des postes stratégiques dans les différentes institutions, notamment au Gouvernement sortant, dont un vice-Premier ministre et deux ministres d’Etat, en est une preuve éloquente et un motif de fierté pour toutes les femmes», a affirmé Mme Nicole Sulu, porte-parole de cette délégation.

Cette femme-entrepreneure pense que si la promesse de la représentativité de la femme  à  30 % venait à se concrétiser,  ça serait un pas de plus comparativement à la proportion de 17 % dans le gouvernement de coalition FCC-CACH.

Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a promis d’améliorer la représentation des femmes au gouvernement, afin d’évoluer vers l’accomplissement de la parité homme-femme au sein des institutions de la République.

Le Chef de l’Etat qui a abordé plusieurs thèmes avec ses visiteuses, dont la paix, la sécurité,  l’économie et le numérique, s’est dit disposé à accompagner les femmes, entant que fervent défenseur de la promotion des droits de la femme.

Il sied de rappeler que depuis 2019,  le Président  de la république  Félix Tshisekedi avait pris l’engagement d’évaluer  trimestriellement avec les Femmes d’exception, l’évolution des droits de la femme en République Démocratique du Congo. ACP/Fng/Cfm/GGK