Arrivée des premiers lots du vaccin russe en faveur de la Tunisie

0
181

Kinshasa, 10 mars 2021 (ACP).- Les premiers vaccins destinés à la population sont arrivés mercredi en Tunisie, ouvrant la voie à la campagne de vaccination qui doit démarrer samedi avec près d’un mois de retard, ont rapporté des médias étrangers.

Ces sources précisent que quatre cartons contenant 30 000 des 500 000 doses du vaccin russe Spoutnik V achetés par la Tunisie sont arrivés sous un arc en ciel, et une nuée de journalistes, en présence du ministre de la Santé sortant Faouzi Mehdi avant d’affirmer qu’ils seront répartis dans les centres de vaccination du pays et destinés en priorité au personnel soignant.

L’objectif est de vacciner à terme la moitié de la population tunisienne (11 millions d’habitants). La Tunisie, qui a changé trois fois de ministre de la Santé depuis le début de la pandémie, doit commencer à vacciner samedi soit plus d’un mois après les voisins du Maroc et de l’Algérie.

Une polémique avait éclaté le mois dernier lorsque des députés avaient révélé la réception « secrète » d’un lot de 1 000 vaccins offerts par les Emirats arabes unis. Le gouvernement avait assuré que ces vaccins étaient destinés aux services de santé militaire et non au président Kais Saied et à ses proches.

93 600 doses du vaccin Pfizer/BioNTech prévues mi-février dans le cadre du dispositif Covax sont attendues dans les jours qui viennent. Cette livraison devrait être suivie fin mars de 600 000 doses du vaccin AstraZeneca et de 100 000 autres offertes par la Chine. Après un pic en janvier, la Tunisie, qui a détecté récemment plusieurs cas du variant anglais, enregistre toujours des dizaines de morts par jour, avec un bilan de 238 017 cas confirmés par tests et 8 225 morts officiels depuis mars 2020. ACP/Kayu/KJI