Le Danemark nomme un envoyé spécial pour obtenir un siège au Conseil de sécurité de l’ONU

0
296

 Kinshasa, 10 mars 2021 (ACP).-  La Première ministre danoise Mette Frederiksen a annoncé la nomination d’un envoyé spécial chargé de garantir un siège à un candidat danois au Conseil de sécurité des Nations Unies (ONU) en 2025-2026, a-t-on appris mercredi des agences internationales de presse. « Kristian Jensen est l’homme qu’il faut pour se battre pour la candidature danoise.

Merci d’avoir pris vos responsabilités », a déclaré Mme Frederiksen. M. Jensen, 49 ans, ancien ministre des Affaires étrangères qui a également été ministre des Finances et ministre de la Fiscalité, a démissionné en août 2019 de son poste de vice-président du parti libéral Venstre, le plus grand parti d’opposition.

« Je participerai à une campagne pour que le Danemark soit élu afin que nous puissions siéger à la meilleure table du Conseil de sécurité de l’ONU. Ici, nous pouvons contribuer à influencer les décisions du monde qui nous entoure », a dit M. Jensen aux journalistes.

Par ailleurs, la Première ministre a également expliqué pourquoi le Danemark souhaitait siéger au Conseil de sécurité des Nations Unies. « Le Danemark a une longue tradition de participation aux instances de coopération internationale.

 Nous avons participé à la première mission de maintien de la paix des Nations Unies en 1948 et nous sommes parmi les pays qui apportent le plus à l’ONU. En tant que gouvernement danois, nous sommes maintenant prêts à assumer une responsabilité mondiale encore plus grande », a-t-elle déclaré.

Le Conseil de sécurité des Nations Unies compte cinq membres permanents : la Chine, la France, la Russie, le Royaume-Uni et les Etats-Unis. Il compte également dix membres non permanents, dont cinq sont élus chaque année par l’Assemblée générale pour un mandat de deux ans. ACP/Kayu/KJI