Les femmes du PRP et de l’ACORDEPE exhortées au changement de mentalité pour un leadership féminin

0
421

Kinshasa, 10 mars 2021 (ACP).- La  coordonnatrice  de l’ONG «Appui à la  communauté  rurale  pour le développement  durable et la protection de l’environnement (ACORDEP)» et présidente  de  la ligue des  femmes  du  Parti pour la  révolution  polaire (PRP)», Marie- Martine Safi  Kazadi a  exhorté  les  femmes de  sa structure et de son parti à changer  leurs comportements, à avoir l’esprit  d’écoute et d’approche, en vue  d’un leadership féminin pour  un futur égalitaire  dans le monde  de la  covid-19,  au cours d’une cérémonie organisée  lundi  par l’ACORDEPE,  au siège du parti,  dans la commune de Kasa-vubu ,  dans le cadre des activités  du mois de mars  dédié à la femme.

Elle a, à cette  occasion,  illustré les actions de son  leadership  qui est  la continuité   dans le développement  durable  précisément dans  la culture  des maïs «variété JKK981»  avant d’encourager  les mamans travailleuses  à  s’engager et  à s’organiser en vue d’assumer leur  autonomisation  dans leurs structures respectives.

Les femmes doivent redoubler les efforts pour la rentabilité de leurs  produits agricoles, tout  en suivant  l’ idée maitresse   de  feu   Président  de la République, Laurent Désiré Kabila qui  est,  l’auto-prise en charge  afin de contribuer  au développement  durable, a  rappelé  Mme  Safi Kazadi.

Elle a évoqué la procédure à suivre pour atteindre ce leadership, notamment,  le respect  de  la hiérarchie, l’approche,  l’esprit de l’écoute , le comportement idéal et la discipline, avant de recommander à ses interlocutrices de bannir la haine, la jalousie et de  travailler en  synergie,  dans  la solidarité et  l’amour.

Les  femmes  de sa structure  doivent avoir le travail industriel à petite   échelle  qui   va  créer   la classe moyenne et de l’emploi, dans la  culture des maïs  «variété JKK981»  sur  toute l’étendue  du territoire  national. Ceci  pour leur permettre  d’avoir  une forte  économie amenant  l’émergence  de  la modernité dans l’agriculture de grandes envergures  afin  d’atteindre  le leadership  féminin  dans le monde  de la covid-19.

Le secrétaire général du PRP, parti cher à Laurent Désiré Kabila, Jean Omeyonga  a félicité   ces  femmes  et les  a  invitées à suivre l’idéologie  du  fondateur  tout  en  soutenant leur autonomisation.

Mme  Bernice Kahungu,  représentante des  femmes rurales,  a  appelé  les  femmes à faire une auto évaluation de leur contribution dans la société par  rapport aux actions passées afin de prendre conscience de leurs  droits  et d’en être  bénéficiaires. ACP/Kayu/KJI