Régine Ayowa propose un questionnaire pour l’amélioration des conditions de vie de la femme

0
145

Kinshasa, 10 mars 2021 (ACP).-  L’attaché de recherche et Chef de section de Développement culturel à l’Institut de recherche en sciences de la santé (IRSS), Régine Ayowa Akatshi, a proposé, mardi, un questionnaire pour l’amélioration des conditions de la femme, lors d’un entretien avec l’ACP, en marge de la Journée internationale de la femme.

Pour elle, consacrer la Journée du 08 mars aux activités culturelles et aux défilés n’est pas une mauvaise chose, car le corps a besoin de se détendre. Cependant, il n’y a pas que cette dimension corporelle mais aussi l’aspect intellectuel, a-t-elle dit, avant d’appeler la femme à réfléchir d’abord sur sa situation, à remettre en question les stratégies de lutte pour l’amélioration de ses conditions de vie sur base d’un questionnement qu’elle a proposé. Elle a exhorté ainsi la femme congolaise à défendre et promouvoir ses droits civils, politiques et socioéconomiques.

Mme Akatshi a indiqué que la femme devrait se poser les questions de savoir, « qu’est-ce qu’il faut faire pour sortir la femme de la dépendance économique, comment arriver à diminuer les tâches quotidiennes de la femme et susciter en elle, le goût d’un mieux être, comment  amener la femme à plus d’estime d’elle-même et limiter sa chosification par la communauté ».

Elle a poursuit son questionnaire en ajoutant, « Comment rendre la femme plus compétitive dans son milieu en vue de diminuer les inégalités sociales dont elle est souvent victimes, comment introduire le genre dans le manuel scolaire en vue de jetter les bases d’une société égalitaire entre les hommes et les femmes dans notre pays ». « Les réponses à ce questionnement permettront de projeter des actions qui capables de changer la destinée de nos filles », a conclu Mme Akatshi. ACP/Kayu/KJI