Tribune d’expression populaire sur la problématique de la mise en application de la loi relative aux baux à loyer non professionnel

0
347

Kinshasa, 10 mars 2021 (ACP).- L’Institut des stratégies pour le développement durable (ISDD) en collaboration avec la Fondation Hanns Seidel (FHS), et la Dynamique d’élites de Kinshasa (DEK), a organisé, mercredi, dans la commune de Kisenso, une tribune d’expression populaire sous le thème : «La problématique de la mise en application de la loi relative aux baux à loyer non professionnel dans la commune de Kisenso».

Le bourgmestre adjoint de la commune de Kisenso, Zéphyrin Kindeke est intervenu sur le rôle de l’Etat, à travers le service d’Habitat, qui a la compétence de régler les différends entre les bailleurs et les locataires.

Il a rappelé que le bailleur et le locataire sont liés par un contrat de bail officiel, de ce fait, ils doivent se présenter, y compris le courtier devant le service d’Habitat de la maison communale pour harmoniser le contrat de bail conformément à la loi relative aux baux à loyer.

De son coté, le président de la Ligue des locataires de Kinshasa, Jean Jacques Bemameji, a, quant à lui, fustigé le comportement de certains bailleurs qui ne respectent pas la loi y relative, tout en invitant le service compétent de mener des campagnes de sensibilisation pour faire appliquer cette loi dans les différentes communes de la ville de Kinshasa. «La garantie n’est peut pas être une somme que le bailleur peut fixer selon sa volonté, car la loi établit les différentes catégories de loyers à payer selon le type d’habitation», a-t-il dit, que chaque partie du contrat de bail a des obligations et des devoirs vis-à-vis de l’autre.  ACP/Kayu/KJI