Vingt-quatre entrepreneurs outillés sur la spécification du processus d’accompagnement supplémentaires

0
184

Kinshasa, 10 mars 2021 (ACP).- Vingt-quatre (24) entrepreneurs œuvrant dans le domaine de l’agroalimentaire business, l’élevage, ainsi que la transformation des produits agricoles ont été outillés, mardi, sur la définition et spécification du processus d’accompagnements supplémentaires, au cours d’un, organisé par le Centre d’actions pour le développement des entreprises en Afrique (CADEA), dans la commune de Gombe.

Selon M. Pascal Wendjo, directeur de CADEA, après le rapport d’évaluation du Programme de promotion de l’entrepreneuriat (2018 et 2019), la quasi-totalité des bénéficiaires (entrepreneurs) ont exprimé leur bon désir d’être accompagné à travers des séances de formation, car pour certains parmi eux, la mise en marche de leurs projets se poursuive encore.  «Le besoin d’accompagnement et de suivi se fait sentir sur plusieurs aspects, notamment la résolution des problèmes de gestion qui surviennent en cours de réalisation de projets, la facilitation de certaines démarches administratives et la mise en relation avec les institutions de financement», a-t-il dit.

Pour lui, l’objectif dudit atelier est de consolider le Programme de promotion de l’entrepreneuriat, en vue, d’une part, de renforcer l’engagement sociopolitique et économique de micros entrepreneurs, de déterminer le contenu de l’accompagnement-suivi de la production de biens ou services, et d’autres parts, de déterminer le contenu de l’évolution et la validation des résultats.

Il sied de noter que, cet atelier a permis aux entrepreneurs et les formateurs de  CADEA d’échanger sur leurs propres expérience relatives à l’élaboration et à la mise en application de leurs projets. ACP/Kayu/KJI