99 PME de Matadi lauréates du concours de plans d’affaires du PADMPME

0
230

Matadi, 11 mars 2021 (ACP).- Nonante-neuf petites et moyennes entreprises (PME) de Matadi ont été retenues à l’issue du concours de plans d’affaires (COPA) du Projet d’appui au développement de micro, petites et moyennes entreprises (PADMPME) dont les résultats ont été proclamés lors d’une cérémonie présidée mardi en la salle de l’hôtel Ledya par le gouverneur de la province du Kongo Central, Atou Matubuana Nkuluki.

 Selon les sources proches du gouvernorat, qui l’ont annoncé jeudi à l’ACP, le gouverneur du Kongo Central  a rendu hommage au Chef de l’Etat pour sa clairvoyance sur les enjeux de la promotion des classes moyennes, avant d’affirmer sa totale disponibilité à œuvrer pour la réussite de ce vaste chantier de la promotion de l’entrepreneuriat local.

«Le gouvernement provincial croit à la vertu du travail de génie créateur et à l’apport des PME pour relever le défis de la croissance par la transformation de l’économie grâce à la diversification et à la reconquête industrielle par les enfants du Congo», a noté le chef de l’exécutif provincial qui promis de rester attentif à l’évolution de ce projet en mobilisant les entrepreneurs du Kongo Central, particulièrement de Matadi, pour en tirer les meilleur résultats.

De son côté, le coordonnateur national du PADMPME, Alexis Mandala, a présenté  à cette occasion, les enjeux de la COPA pour ce projet dont l’objectif est de soutenir la croissance des micros, petites et moyennes entreprises et accroître ainsi les opportunités  d’emploi et d’entrepreneuriat pour les jeunes, hommes et femmes dans les zones ciblées :  Kinshasa, Matadi, Goma et Lubumbashi.

Avec 99 PME lauréates, soit 23 %, la ville de Matadi occupe la deuxième place après Kinshasa et vient avant les deux autres villes ciblées, avec une surreprésentation des lauréats évoluant dans le secteur de l’agrotransformation, a indiqué  M. Alexis Mandala qui a inscrit  cette  cérémonie  dans le cadre de la deuxième composante du projet,  qui prévoit notamment l’octroi des subventions de contrepartie aux PME établies conformément et qui connaissent des contraintes de croissance.

Objectif de  la première phase du COPA

L’objectif de cette première phase du COPA lancé le 30 septembre 2020 étaient d’identifier 250 PME qui pouvaient bénéficier d’un appui technique et financier pour la mise en œuvre des investissements, a-t-il noté, se félicitant de l’écho favorable que son appel a trouvé auprès des entrepreneurs congolais qui ont soumis un grand nombre de dossiers de bonne facture  et qui ont permis de dépasser l’objectif initial de 250 PME prévues au moment du lancement pour atteindre 436 PME.

 Pour encourager la participation des PME dirigées par les femmes, il a été décidé un ratio de 40 % d’allocations  en leur faveur, a indiqué  le  coordonnateur national du PADMPME qui  a aussi  salué l’appui et l’accompagnement du gouvernement provincial du Kongo Central à ce projet  et le  soutien  du  gouvernement  de la République qui   l’a mis en place pour la promotion des initiatives économiques des opérateurs évoluant dans cette catégorie d’entreprises.

Il a remercié  aussi le ministre national des PMEA qui assure le pilotage du projet ainsi que la Banque mondiale qui continue à apporter son assistance technique et financière et les modalités techniques d’analyse des différents dossiers.

Mise en relation avec les acteurs du marché

Pour Chantal Kalala, représentante du consortium Deloit Kivu entrepreneur et IF entrepreneuriat, les 436 lauréats sélectionnés pour les quatre villes seront formés, coachés et vont bénéficier d’une mise en relation avec les acteurs du marché pour rendre la subvention tangible, les aider à réaliser les projets dont ils ont imaginés.

Le 1er avril sera lancée la phase d’accompagnement qui durera six mois à l’issue de laquelle seront déjà apportées les subventions.  Les résultats des différentes villes ont été présentés par  le Pr Massamba. ACP/Fng/Awa