La journée internationale de la femme est un moment de réflexion

0
273

Kinshasa, 11 mars 2021 (ACP).-  La journée internationale célébrée le 8 mars de chaque année doit être un moment de réflexions pour la femme qui est appelée à évaluer sa situation comparativement à celle de l’homme », a souligné Mme Marie Jeanne Belu Bébé, enseignante à la retraite, se confiant jeudi à l’ACP.

Selon elle, les personnes qui ont en charge cette activité, devraient concevoir un programme de sensibilisation des femmes à leur position dans la société et d’évaluer ce qui a déjà été fait pour et par elles et ce qui reste à réaliser, au lieu d’organiser des manifestations de  réjouissance rimant à la distraction.

Se contenter du port des pagnes mis au point pour des buts lucratifs à peine voilés, c’est taper à côté de l’objectif, soutient Mme Belu Bébé , ajoutant que les femmes devraient se préoccuper du sort de leurs sœurs qui, après avoir servi longtemps le pays, croupissent dans la misère, plutôt que de se livrer à des activités qui ne plaisent qu’aux hommes.

Quant à la parité homme-femme, elle pense que celle-ci doit se soumettre aux mêmes conditions en termes de recrutement et de promotion et que l’homme, avant de souligner que  les femmes ne doivent pas considérer cela comme un cadeau ou un droit acquis sans effort, car, c’est  la capacité à gérer et à diriger qui  doit être beaucoup pris en  compte. ACP/Fng/Awa