Le sénateur Bahati Lukwebo n’a jamais menacé de démissionner à la tête du sénat, affirme Rémy Musungayi

0
204

Kinshasa, 11 mars 2021 (ACP).- Le rapporteur général de l’AFDC-A, Rémy Musungayi a affirmé Modeste Bahati Lukwebo n’a jamais menacé de démissionner de son poste du président du sénat, en réponse aux déclarations mensongères qui circulent dans les médias et réseaux sociaux.

Rémy Musungayi Bampale a rappelé que, lors de son passage mardi à la radio télévision nationale congolaise, il a fixé l’opinion publique à se méfier des déclarations mensongères intempestives des aigris sur les réseaux sociaux en quête de pouvoir contre l’actuel président du sénat et de ses collaborateurs.

En outre, un document circule dans les réseaux sociaux rédigés en style boiteux et contradictoire sur un papier imité avec une signature scannée de l’autorité morale statutaire de l’AFDC-A, qui d’après lui ne ressemble pas au Pr Bahati Lukwebo.

Pour lui, le Pr Bahati Lukwebo soutient la vision du Chef de l’Etat, à travers l’Union sacrée de la Nation. C’est ainsi, qu’il a fustigé les propos tenus par le président du Parti travailliste (PT) en la personne de Steve Mbikayi, qui selon lui, ne sont pas fondés en raison des preuves concrètes que possède l’AFDC-A.

À cet effet, il a précisé que le président du PT ne peut pas prouver qu’il a créé la dissidence pour rejoindre le Front commun pour le Congo, et à la suite de cette dissidence, le Parti travailliste (P.T) a été exclus par la conférence de président du parti et de personnalité politique de l’AFDC-A, dans une décision du le 01 septembre 2019, prise par l’autorité morale statutaire à la demande de la conférence de président, au nom du principe de parallélisme de forme, il fallait une décision contraire pour réintégrer le « P T ».

Par ailleurs, Mr Rémy Musungayi a appelé le regroupement AFDC-A et sa base à privilégier la paix, la solidarité, l’entente et de se ranger derrière le chef de l’Etat  Félix Antoine Tshisekedi pour un Congo meilleur.

ACP/Fng/awa