Une thèse de doctorat à l’UPN sur la description de Likula, langue bantu

0
190

Kinshasa, 11 mars 2021(ACP)-Le chef de travaux Richard ZelengeSomo a été proclamé jeudi docteur en lettres et civilisation africaines à l’Université pédagogique nationale (UPN) avec la mention « grande distinction », à l’issue de la soutenance publique d’une thèse de doctorat intitulée « Description du Likula, langue bantu de la Sawmoeko : phonologie, morphologie et syntaxe ».

La présente étude a porté sur la description phonologique, morphologique et syntaxique de  likula,  langue bantu de la zone C, parlée dans le secteur de Ndolo Liboko, le territoire de Budjala dans la province du Sud-Ubangi en RDC.

Le récipiendaire a dit que le likula fait partie d’un groupe de langues communes sous l’hétéronyme ndolo, appellation qui tirerait son origine de la colonisation belge.

Les langues ndolo, a-t-il soutenu, constituent des langues minoritaires très mal connues du grand public scientifique.

L’impétrant a affirmé ainsi  avoir trouvé l’opportunité de décrire le likula pour permettre à d’autres chercheurs d’emboîter le pas afin de sortir les langues ndolo de la méconnaissance dont elles ont  souffert sur tous les plans : historique, linguistique, ethnologique à cause de manque de documents.

Nécessité de formation d’organiser les enseignements dans les langues bantu

Il a recommandé à l’Etat congolais de penser à organiser les enseignements autour de cette langue, la formation des enseignants ainsi qu’en financer la recherche sur tous les plans en RDC.

Les membres du jury composé entre autres des professeurs de l’UPN et de l’Université de Kinshasa(UNIKIN), André Motingea Mangulu (promoteur), Toronzoni Ngama (co-promoteur), Pierre Ngila Bompeti, Timothée  Mukash Kalel,  Raoul Ekwampok  Ka-Ndum  et Léon Mundeke, ont salué l’originalité et la pertinence de cette étude qu’ils ont recommandé de penser à son enseignement .

Ils ont également soulevé la nécessité d’organiser les enseignements dans les langues bantu telles le likula afin de promouvoir sur les plans national et international les langues congolaises et africaines.

La séance académique a été présidée par le recteur de l’UPN, le Pr Simon Masamba  N’kazi-Angani en présence d’autres membres du comité de gestion.

Une thèse de doctorat sur l’écologie et gestion des ressources animales

Par ailleurs, le recteur de l’UPN le Pr Simon Masamba  N’kazi-Angani a présidé jeudi  une  deuxième séance de soutenance publique d’une thèse de doctorat en sciences dont l’orientation d’écologie et gestion des ressources animales.

Cette thèse soutenue par le doctorant, Zacharie Chifundera Kusamba , est intitulée «  Identification des sites de priorité pour la conservation basée sur les indices de diversité herpétologique en République démocratique du Congo ».

Les professeurs Jean Lohaka Djongo et Hity Mutambelde l’UPN, sont respectivement promoteur et co- promoteur de cette thèse qui a valu au récipiendaire le grade de docteur en sciences. ACP/Fng/awa