La junte féminine condamnée à se dépouiller de tout complexe d’infériorité

0
222

Kananga, 12 mars 2021 (ACP).- Mme Rose Tshibuabua, actrice de la société civile, a exhorté la junte féminine à se débarrasser de son état de faiblesse et de tout complexe d’infériorité, à l’occasion de lancement, lundi, à Kananga, au Kasaï Central, des activités de la Journée Internationale de la Femme.

Pour elle, la femme doit se prendre en charge pour prouver à la face du monde ses capacités mentales et intellectuelles pouvant lui permettre de rivaliser avec l’homme.

Insistant  sur le respect de la constitution du pays, elle a appelé à la représentativité de la femme dans les sphères de prise de décision avant de l’engager à se battre pour mériter mieux sur base des critères objectifs. ACP/Kayu/NiG/JFM