L’Assemblée nationale disposée à organiser des obsèques dignes au député national Thomas Lokondo

0
145

Kinshasa, 12 mars 2021(ACP).- Le président de la chambre basse du Parlement, Christophe Mboso N’kodia, a exprimé, jeudi, la disponibilité de l’Assemblée nationale, à organiser des obsèques dignes de son rang, au député Henri-Thomas Lokondo, decédé le 10 mars 2021 en Afrique du Sud des suites d’une maladie.

Le député national Patrick Muyaya, porte-parole du groupe de 13 personnalités politiques et sociales dénommé  « G13 », l’a déclaré, à l’issue d’une audience que le speaker de la chambre basse du Parlement a accordée à sa délégation et qui a été focalisée autour de l’organisation des obsèques de leur collègue Henri-Thomas Lokondo.

Patrick Muyaya a affirmé que l’échange avec le président de l’Assemblée nationale a été satisfaisant pour sa délégation, avant de rappeler l’engagement de feu Lokondo dans les travaux parlementaires aussi bien dans la production des lois, la prise de parole que dans les questions orales avec ou sans débat.

Thomas Lokondo a été un député hors pair, affirme le Premier ministre Sama Lukonde

Henri Thomas Lokondo a été un député hors pair a affirmé le Premier ministre entrant Jean-Michel Sama Lukonde via son compte twitter.Tout en le qualifiant d’homme assidu et de grande valeur le Premier ministre Sama Lukonde a indiqué qui l’avait connu avant d’adresser ses pensées vers la famille politique et surtout biologique de l’illustre disparu.

Jean-Michel Sama Lukondo avait siégé à la chambre basse du Parlement pendant la législature 2006-2011 avec Henri-Thomas Lokondo l’élu de la circonscription de Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, rappelle-t-on.

Le gouvernement en émoi suite au décès de Lokondo

 Le gouvernement est en émoi  suite au décès mercredi 10 mars 2021 en Afrique du Sud du député national Henri-Thomas Lokondo, a indiqué jeudi, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba, dans un communiqué remis vendredi, à l’ACP. « J’ai appris avec une vive émotion le décès mercredi 10 mars en Afrique du Sud, de l’honorable Henri-Thomas Lokondo , député national élu de Mbandaka dans la province de l’Equateur », a-t-il souligné , avant de présenter, au nom du gouvernement de la République et en son nom propre, ses sincères condoléances à la famille biologique de l’illustre disparu, au président de l’Assemblée, aux  députés nationaux et sénateurs ainsi qu’à la population de Mbandaka, sa circonscription électorale.

Membre influent du Front Commun pour le Congo (FCC), il s’était fait remarquer par son esprit d’ouverture et d’indépendance.  Il n’avait pas hésité à présenter en avril 2019 sa candidature au perchoir de l’Assemblée nationale, contre l’avis de sa famille politique d’alors qui avait soutenu Jeanine Mabunda Lioko, rappelle l’agence. Ces derniers mois,  il était très actif au sein du G13 et soutenait l’idée d’un consensus sur les réformes électorales.

Né le 27 juillet 1955, Henri-Thomas Lokondo, était  député à l’assemblée nationale depuis 2011 jusqu’à sa mort en 2021. Il fut vice-ministre des Travaux publics en 1993 dans le gouvernement Birindwa, vice-ministre des Relations extérieures dans le gouvernement Kengo, il gardera cette fonction dans le gouvernement Likulia en 1997. ACP/