La Covid-19 a perturbé  l’accès à la planification familiale, selon UNFPA

0
113

 Kinshasa,  13 mars 2021(ACP).- La covid-19 a perturbé l’accès à la planification familiale et  a provoqué 1,4 million de grossesses non désirées dans le monde indique un rapport du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), parvenu samedi à l’ACP.

Selon la source, l’accès a été perturbé par des structures tels que les restrictions de déplacement, les problèmes dans les chaînes d’approvisionnement, les ruptures de stock et la surcharge dans des structures de santé.

Le rapport note que les conséquences de l’augmentation du nombre des grossesses non désirées ne sont pas seulement économique, on observe notamment une morbidité et mortalité maternelle plus forte ainsi qu’un grand nombre d’avortement non médicalisés.

L’UNFPA, signale que, beaucoup des femmes continuent pourtant à rencontrer des difficultés dans leur accès à la planification familiale et d’autres services de santé procréative. ACP/CL/KJI