La dépouille du Premier ministre Hamed Bakayoko rapatriée à Abidjan

0
164

Kinshasa, 14 mars 2021 (ACP).- La dépouille du Premier ministre de la Côte d’Ivoire, Hamed Bakayoko est arrivée à Abidjan samedi en fin d’après-midi, au cours d’une cérémonie à laquelle ont assisté le président ivoirien Alassane Ouattara et la première dame Dominique Ouattara, ont rapporté dimanche des médias étrangers. Connu sous le nom de « Hambak, l’homme fort du gouvernement est décédé mercredi à l’âge de 56 ans dans un hôpital en Allemagne des suites d’un cancer.

D’après ces sources, Hamed Bakayoko a su toucher l’ensemble de l’échiquier politique comme l’ont montré les messages d’hommage de l’ancien président ivoirien Henri Konan Bédié, chef du parti d’opposition PDCI qui a déclaré : « la Côte d’Ivoire a perdu un homme de convictions et de compromis », ainsi que le parti FPI de l’ancien président Laurent Gbagbo qui a déclaré qu’il « s’inclinait respectueusement devant la mémoire de ce grand serviteur de l’Etat ».

Pour lui rendre un dernier hommage, le gouvernement ivoirien avait décrété un deuil national de huit jours, du 12 au 19 mars. Le programme officiel prévoit des hommages de la nation mercredi, suivis du transfert du corps le lendemain à Séguéla dans le Nord du pays où il sera inhumé vendredi dans la stricte intimité familiale.

M. Bakayoko, qui était également ministre de la Défense, avait été évacué en France le 18 février par avion spécial pour raisons de santé », avant d’être transféré dans un hôpital en Allemagne le weekend dernier. Grâce à ses relations et au respect dont il jouissait au sein de la classe politique, avait contribué à l’apaisement en Côte d’ivoire.

A l’aise dans tous les milieux, Bakayoko rencontrait régulièrement les chefs religieux de toutes les communautés et ethnies, les responsables politiques et les jeunes pour les exhorter à s’écouter et à ne pas recourir à la violence. Bakayoko avait succédé en juillet dernier au Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, décédé à son retour en Côte d’Ivoire après deux mois passés en France où il avait été soigné pour des problèmes cardiaques. ACP/CL/May