Le lancement de la campagne de vaccination contre la Covid-19  en RDC reporté à une date ultérieure

0
379

Kinshasa, 14 mars 2021 (ACP).- Le ministre de la santé, le Dr Eteni Longondo a annoncé samedi à Kinshasa le report à  une date ultérieure du lancement de la campagne de vaccination contre la Covid-19 en République Démocratique du Congo initialement prévue pour le lundi 15 mars 2021.

Il s’agit  d’une mesure de précaution, du fait de la suspension temporaire par certains pays membres de l’Union européenne de l’utilisation du vaccin AstraZeneca sur base des rapports notifiant des troubles de coagulation sanguine chez les personnes ayant reçu ce vaccin.

Il a indiqué que la nouvelle date du lancement de cette campagne de vaccination sera communiquée dès que les résultats des investigations en cours aux niveaux national et international seront disponibles.

Jusque-là, la relation de cause à effet n’est pas formellement prouvée entre l’administration du vaccin AstraZeneca et la survenue des troubles de coagulation sanguine, a-t-il reconnu.

Le comité d’évaluation des risques de pharmacovigilance de l’Agence européenne des médicaments et l’OMS affirment que les bénéfices du vaccin étant supérieur aux risques, l’administration de ce vaccin peut continuer en attendant les résultats de l’investigation.

Les experts congolais du ministère de la Santé, du Secrétariat technique de riposte contre la Covid-19 et du Groupe technique consultatif pour la vaccination soutiennent que la vaccination est un pilier important de la riposte et reste l’axe de prévention par excellence.

Ils rassurent la population congolaise que le vaccin AstraZeneca est actuellement utilisé dans plusieurs pays y compris les pays africains. Dans plusieurs de ces pays, les données de surveillance collectées n’ont pas rapporté ces cas de troubles de la coagulation sanguine. ACP/Fng/CL/May