Les auxiliaires de l’ENERKA s’opposent aux salaires payés dans un domicile

0
285

Mbujimayi, 14 mars 2021 (ACP).- Les 85 agents auxiliaires de la société Energie du Kasaï (ENERKA), communément appelés gardiens des cabines électriques, refusent de toucher leurs salaires au domicile privé d’un individu et pendant des heures vespérales, alors qu’ils ont le même droit que les autres catégories d’agents payées au siège de l’entreprise et pendant les heures de service, a appris l’ACP auprès d’un collectif des concernés.

Les agents auxiliaires justifient cette position par le fait qu’il y a une incohérence entre l’argent libéré par la trésorerie de l’ENERKA en dollars américains, et le montant payé en francs congolais, avec des retenus opérés par l’agent payeur sous prétexte de l’instabilité du taux de change.

Les victimes de cette anarchie se proposent de saisir les instances compétentes dont le comité de gestion de la MIBA et celui de l’ENERKA, cette dernière étant une filiale autonome de la MIBA. Elles promettent de saisir aussi l’inspection urbaine de travail pour pousser l’employeur au respect des normes de travail et à la gouvernance selon les normes. ACP/