Renforcement des capacités de plus d’une cinquantaine des lanceurs d’alerte sur le professionnalisme dans le contrôle citoyen

0
214

Kinshasa, 14 mars 2021 (ACP).- Plus d’une cinquantaine des lanceurs d’alerte de la Coalition des organisations non gouvernementales de lutte contre la corruption (COCOLUCO) du district de Tshangu ont assisté, samedi, à une session de renforcement des capacités sur les techniques et le professionnalisme dans le contrôle citoyen organisée par la coordination nationale de cette structure de la société civile.

Le Coordonnateur délégué national de la COCOLUCO, Sam Bakasende wa Kasenda, a exhorté à cette occasion les participants à «mettre la main à la charrue pour combattre la corruption en RDC à travers la dénonciation des acteurs impliqués dans cette pratique rétrograde», qui ne permettra jamais à l’Etat congolais d’entrer en possession de ce qui lui appartient.

Il les a invités à mener un combat sans merci dans sa sphère d’action pour dénoncer les corrupteurs et les corrompus auprès des services compétents où ils seront punis conformément aux lois du pays.

M. Sam Bakasende wa Kasenda a encouragé, par ailleurs, les habitants de Tshangu, toutes tendances confondues, à s’unir comme un seul homme pour l’émergence de cette partie de la capitale.

Les formateurs ont invité, à cette occasion, les participants à s’aligner derrière la vision du Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui fait de la lutte contre la corruption, son cheval de bataille sur  l’ensemble de la RD Congo avec l’accompagnement des citoyens.

Pour leur part, les participants à cette session de formation ont remercié les facilitateurs et les orateurs pour avoir songé à cette population en organisant ces assises dont l’importance n’est pas à démontrer, avant de promettre de mettre en pratique toutes les notions apprises  pour le besoin de la cause.

Ils ont également demandé à la COCOLUCO de mener un plaidoyer en leur faveur auprès des autorités compétentes, en vue de mettre fin à l’insécurité grandissante dans cette partie de la capitale, de réhabiliter les routes d’intérêt collectif, de résoudre le problème de la desserte régulière en énergie électrique et en eau potable ainsi que d’améliorer les conditions socioprofessionnelles pour le bien-être de tous.

Plusieurs thématiques ont été développées à cette occasion, à savoir  «L’apport de la COCOLUCO aux institutions de la République», «La mission de cette plate-forme, la technique des lanceurs d’alertes et d’un «aviseur» dans la dénonciation de la corruption COCOLUCO», en vue de permettre aux participants d’être à la hauteur de la tâche leur conviée. ACP/Fng/CL/May