Haut-Lomami : Près de 500 femmes de Kamina édifiées  sur les dispositions   pertinentes relatives au  Code de la famille

0
189

Kamina, 15 mars 2021 (ACP).- Près de 500 femmes de différentes couches sociales de la ville de Kamina, chef-lieu de la province du Haut-Lomami, ont été édifiées sur les  dispositions relatives au Code de la famille, au cours d’une conférence débat organisé samedi dernier, dans le cadre des activités liées  au mois de mars dédié à la femme, en la cathédrale Notre-Dame de la Paix/paroisse Saint Bavon dans cette ville.

L’animatrice principale de la conférence, Jeannette Kabwika Mitonga, présidente de l’ONG « Femmes d’Action pour le Réveil (FAR) », s’est appesantie particulièrement sur les aspects du code qui touchent à la parité alors que ses collègues  se sont étendues longuement sur des cas avérés  constituant  un obstacle  à l’épanouissement de la femme dans  la province, dont  une  sexualité irresponsable et les mariages précoces.

Le gouverneur intérimaire du Haut-Lomami, Denis Ngandu Ngoy, qui a lancé les activités du mois de la femme dans cette province a, dans son mot de circonstance avant la conférence débat, assuré son engagement d’accompagner les femmes pour la réussite du programme de la division provinciale du Genre, famille et enfant en ce qui concerne les activités féminines tout  au long de cette période. ACP/Kayu/NiG/NKV/MNI