Les Présidents Félix Tshisekedi et Mokgueetsi Masisi d’accord pour la relance tout azimuts de la coopération entre leurs deux pays

0
438

Kinshasa, 15 mars (ACP).- L’état de coopération bilatérale entre la République démocratique du Congo et le Botswana et la problématique de la COVID-19 ont figuré au menu des grands sujets qui ont été abordés au cours des échanges, que le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, président en exercice de l’Union africaine, a eus lundi, au Palais de la Nation à Kinshasa,  avec son homologue botswanais, Dr Mokgueetsi Éric Keabetswe Masisi.

Le Président du Botswana a déclaré à la presse qu’il a présenté à son » frère », le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, ses félicitations pour sa mandature à la tête de l’Union africaine.

Il a indiqué qu’ils ont échangé sur la coopération bilatérale entre la RDC et le Botswana,  la commission mixte que les deux pays vont instituer et la problématique de la crise sanitaire mondiale avec la COVID-19 ainsi que les expériences des deux pays pour faire face à cette pandémie mortelle.

Aussi, a dit le Président botswanais, ils ont instruit les ministres des Affaires étrangères des deux pays de se constituer en groupe de travail qui va conduire à la signature d’un protocole d’accord dans les jours à venir.

Les deux Chefs d’État ont également abordé des questions se rapportant à la SADC, étant donné que la RDC a présenté un candidat » brillant » au poste de secrétaire exécutif  de même que le Botswana postule pour le même poste avec un candidat » très expérimenté », a encore dit le Président Masisi.

Sur cette question, les deux pays vont rester en contact et travailler selon l’idéal de la SADC en discutant pour le renforcement de leurs relations bilatérales.

S’agissant de ce que la RDC peut attendre du Botswana sous la mandature du Président Félix Antoine Tshisekedi à la tête de l’Union africaine, le Président Éric Masisi a dit qu’il lui sera toujours un interlocuteur valable ajoutant qu’il lui apportera un support spécifique en capital humain pour le renforcement de capacité.  Et, au niveau du caucus dans l’instrument légal de la SADC, le Botswana le soutiendra dans son rôle de président en exercice de l’UA.

Le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, président en exercice de l’Union africaine, s’est, quant à lui, dit très heureux de recevoir  » son frère » et surtout des conclusions de leurs entretiens qui vont dans le sens de l’avantage de leurs deux pays et leurs deux peuples frères.

Tout ceci, a encore dit le Président Félix-Antoine Tshisekedi, rentre dans la droite ligne de leurs entretiens, en novembre dernier, quand ils s’étaient rencontrés. Dans la suite du Chef de l’État botswanais, on a noté la présence de Dr Lemogang Kwape, ministre des Affaires étrangères; Mpho Molomo, conseiller du Président en matières politiques; Dr Gladys Mokhawa, vice – secrétaire général aux Affaires étrangères et du Pr Mosepole Mosepole, coordonnateur chargé de la riposte contre la COVID-19.

La RDC et le Botswana sont deux pays qui partagent les mêmes intérêts dans la sous-région au sein de la SADC.

Le Président Masisi est le Président en exercice de la troïka de l’organe de la SADC en charge de la coopération politique, défense et sécurité, rappelle-t-on.

Le Président du Botswana, Dr. Éric Mokgueetsi (à d), accueilli à l’aéroport de Ndjili par la ministre d’Etat, Tumba Nzeza

Le Président botswanais a regagné son pays dans la soirée après le dîner lui offert avec sa délégation par son homologue congolais, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, à la rotonde du Palais de la Nation.

A son arrivée dans l’avant-midi, il a été salué, à sa descente d’avion, par Mme la ministre d’État, ministre des Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, et fleuri par une demoiselle.

Plusieurs autres personnalités ont également effectué le déplacement de l’aéroport international de N’djili pour saluer le Président du Botswana notamment,  le conseiller principal du Chef de l’État au collège diplomatique, Christian Bushire, le gouverneur de la ville/province de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, le commandant de la 14ème région militaire et le commissaire provincial de la PNC/ville de Kinshasa, Sylvano Kasongo. ACP/Jeannot Lusenge