Niger : la mine Cominak d’Akouta  sera fermée le 31 mars

0
240

Kinshasa, 15 mars 2021 (ACP).- La mine d’Akouta au Niger va fermer le 31 mars prochain après 43 ans d’extraction minière, ont rapporté lundi les médias internationaux, citant  le directeur de la Cominak, la filiale nigérienne du groupe français Orano, anciennement Areva.

Cette fermeture, selon les sources, est consécutive à l’épuisement des gisements et la baisse du prix du minerai sur le marché. Ce projet de fermeture inclut la remise du sol à l’état initial avec la fermeture de trous de surface d’environ 250 m, le démontage des installations d’usine et des ateliers de support, ainsi que le boisement de la surface d’exploitation. Des opérations qui pourront durer plus d’une dizaine d’années. De plus, un programme social prévoit des primes de départ de 20 à 50 millions FCFA aux 600 salariés titulaires de la Cominak.

La mine a produit environ 75 000 tonnes d’uranium de 1978 à la fin 2019.

Si Cominak, ferme Somair poursuivra ses activités, des opérations sur ce site minier devraient continuer jusqu’en 2035 selon le groupe français Orano, ont précisé les sources. Le Niger est le premier pays exportateur d’Uranium en Afrique, cependant, le secteur minier a profondément souffert de la baisse des prix sur le marché mondial. ACP/Kayu/NiG/NKV/MNI