Ituri : Les femmes à l’âge de procréation encouragées à une consultation prénatale précoce

0
501

Bunia, 16 mars 2021 (ACP).- La présidente de l’Association de Sages-femmes en Ituri, Buma Malosi, a encouragé mardi les femmes à l’âge de procréation à avoir le réflexe de se présenter de manière précoce à la consultation prénatale pour éviter d’éventuelles complications pendant l’accouchement.

Elle a relevé qu’une consultation prénatale précoce favorise une bonne prise en charge de la femme enceinte grâce aux méthodes modernes plutôt que de se préparer au sixième mois.

Abordées sur l’épineuse question de la grossesse rapprochée, certains Sages-femmes ont déconseillé de grossesses conçues entre six(6) et neuf(9) mois après la précédente. Ces grossesses rapprochées, ont-elles souligné,  sont à haut risque  qui  expose  la femme à la rupture utérine, l’anémie, la naissance de l’enfant à faible poids, le problème d’hypertension.

D’autres risques de la grossesse rapprochée, ont-elles ajouté, sont  l’accouchement par césarienne, le  décès de la mère ou du bébé en cas d’une mauvaise prise charge lors l’intervention chirurgicale d’où l’importance du planning familial pour espacer les naissances.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande à la femme enceinte d’aller à la consultation prénatale douze(12) fois avant son accouchement, renseigne-t-on. ACP/ Fng/Cfm/GGK/Thd