Le premier réseau de fibre optique terrestre en déploiement en RDC

0
947

Kinshasa, 17 Mars 2021 (ACP).-  Le ministre des Postes, Téléphones et nouvelles technologies de l’information et de la Communication (PTNTIC),  Augustin Kibassa Maliba a assisté mardi au Fleuve Congo Hôtel, au déploiement du premier réseau de fibre optique terrestre devant fournir à la RDC l’internet haut débit de classe mondiale, mis en œuvre par « Liquid intelligent technologies« .

Le ministre Kibassa qu’accompagnait son collègue de l’Industrie, Julien Paluku a remercié cette entreprise d’avoir décidé d’investir en RDC. Il a rassuré que malgré les difficultés, le Pays a un bon potentiel pour les investissements.

«Le souci majeur du Gouvernement est de voir les zones rurales être désenclavées, ce qui s’inscrit dans le cadre de la vision du Chef de l’Etat de voir les communications inter régionales restées dans la région tout en offrant non seulement une meilleure qualité mais aussi des prix avantageux, mais  aussi contribuer aux investissements dans le Pays et augmenter le PIB », a souligné le ministre des PTNTIC.

Liquid intelligent technologies va ouvrir la RDC à  l’Economie numérique, selon son DG

Pour le directeur général de « Liquid Intelligent Technologies « , Michel Herbert, la fibre optique qui basée sur la technologie numérique à haut débit, a non seulement le potentiel de transformer l’économie, mais aussi de permettre au Pays d’avoir accès à des services numériques de pointe qui lui connectera à l’économie numérique.

«La réalisation de ce projet s’inscrit dans la vision stratégique de connecter le continent africain au reste du monde en facilitant le partage instantané des informations, le développement des marchés, les paiements et les commerces en ligne ainsi que l’enseignement et les soins à distance», a fait savoir M. Michel Herbert.

A en croire ce dernier, l’accès à internet haut débit à travers la RDC a été presque inexistant au cours de la dernière décennie, se classant au 145ème rang  mondial pour l’accès à l’internet.

Selon lui, la nouvelle infrastructure étendue en fibre optique construite par Liquid intelligent Technologies permettra à l’économie locale de sortir de l’ombre et d’embrasser la transformation numérique qui a envahi le reste du continent.

«Pour la première fois les clients vont disposer de plus de choix et d’une plus grande redondance grâce à la création de ces routes terrestres, qui ont permis de réduire la latence en Afrique de 250 seconde à environ 50 milliseconde», a-t-il rassuré.

Il a fait savoir que la combinaison de la route du Nord de celle du milieu et du Sud ainsi que l’accès à tous les câbles sous marin atterrissant sur les côtes africaines ont permis à cette entreprise de créer un réseau inégalé pour ses clients.

En 2009, Liquid a posé sa première fibre dans le sol, et au cours des deux dernières décennies, l’organisation a été une entreprise de télécommunications panafricaine qui a ramené la connectivité par fibre à haut début, à de nombreux Pays africains.

D’après le DG Michel Hebert, en dévoilant sa nouvelle orientation stratégique qui va désormais répondre aux demandes changeantes de ses clients  en matière de solutions numériques sur mesure, Liquid continuera non seulement à apporter la connectivité à l’Afrique mais permettra également aux petites et grandes entreprises ainsi qu’aux entités gouvernementales d’accroitre leur compétitivité grâce à des solutions numériques répondant à leurs besoins individuels.

Liquid Intelligent a récemment déployé 2.500 km de fibre optique en RDC

Par ailleurs, le charman de Liquid intelligent technologies, Beston Tshinsele a annoncé le déploiement récemment en RDC par son entreprise d’un nouveau réseau de fibre optique long de 2500km.

Avec ce déploiement, Beston Tshinsele certifié que son entreprise offre désormais des services numériques et de communications internet sur la majeure partie du continent africain.

A en croire le chairman de cette entreprise, leur réseau terrestre en fibre optique relie déjà Muanda, une ville côtière de l’atlantique située à l’ouest de la RDC, à des villes aussi éloignées tels que Cap town en Afrique du Sud, Dar es Salam en Tanzanie et Lubumbashi. Il s’agit selon lui d’une première pour le Pays car aucun opérateur ne propose actuellement une liaison aussi continue sur le continent.

«La route de la RDC fait partie du tout premier réseau complet de l’Est à l’Ouest sur le continent africain, offrant une faible latence, une connectivité en fibre optique à large bande passante et haute disponibilité», a-t-il dit, soulignant que cette expansion permet de connecter des millions de citoyens de la RDC et des milliers d’entreprises au réseau haut débit « One Africa« , qui totalise plus de 73.000km en Afrique.

Liquid Intelligent  technologies travaille avec plusieurs partenaires pour réussir sa mission d’offrir des services de qualité, notamment la Société commerciale des postes et télécommunications (SCPT), Microsoft azure cloud,  Aws, Oracle, Alibaba  Google et  Facebook, renseigne-t-on. ACP/Fng /Cfm/GGK