Nord-Kivu : les populations de Goma appelés à ne pas céder aux rumeurs faisant état d’une imminente éruption volcanique

0
462

Goma, 16 mars 2021 (ACP).- le directeur général de l’Observatoire volcanologique de Goma, (OVG), Adalbert Muhindo, a appelé au cours d’un entretien accordé lundi à l’ACP,  les habitants de la ville de Goma, à ne pas céder aux rumeurs qui circulent faisant état d’une imminente éruption des volcans Nyiragongo et Nyamulagira, créant ainsi une  psychose généralisée au sein de  la  population.

A l’en croire, à travers des analyses géophysiques régulièrement effectuées par l’OVG, il est à noter que ces deux volcans restent actifs et sous surveillance des experts de cette structure scientifique, et leurs activités sont actuellement concentrées au niveau des cratères centraux, confirmant ainsi qu’il n’y a point des probabilités d’une éventuelle éruption.

La population, a-t-il indiqué, devra donc garder son calme et observer les panneaux de signalisation placés aux différents coins stratégiques de la ville pour se rendre toujours de l’évolution de ces volcans, en respectant mêmement des mesures préventives lui prescrites par les experts de l’OVG, pour éviter les maladies dues à leurs effets collatéraux.

L’OVG, a-t-il certifié, continue à faire convenablement son travail relatif à la surveillance des activités de ces volcans, avec ses équipes selectes et bien formées qui en font au quotidien des analyses adéquates y afférentes. Il dispose des matériels modernes et conformes et des départements bien structurés pour être à la hauteur de sa tâche.

M. Adalbert Muhindo, a enfin condamné cette attitude adoptée ce dernier temps par certaines personnes qui passent le gros de leur temps à faire  courir des rumeurs à travers les réseaux sociaux sur  une imminente éruption des volcans Nyiragongo et Nyamulagira.  Il  les a  exhortés à avoir un sens de responsabilité et de patriotisme, en se débarrassant de ces antivaleurs qui n’avantagent personne dans cette ville.

 La population appelée à consommer l’eau de la REGIDESO

 Par ailleurs, M. Adalbert Muhindo, conseille à la population de la ville de Goma et ses périphéries de continuer à consommer l’eau de la REGIDESO, car déjà traitée, en attendant les résultats des  analyses  sur la coloration des eaux du lac Kivu.

L’eau du lac Kivu, seule eau de boisson pour la population de la ville volcanique, est colorée en vert pétrole, depuis deux semaines déjà et cet aspect tique les gomatratiens, faisant allusion à la catastrophe du lac Nyos au Nord-ouest du Cameroun dont l’éruption a eu lieu  le 21 août 1986 dans la soirée avec un bilan de 1 740 morts. Le lac Nyos avait libéré subitement dans l’atmosphère environ un kilomètre cube de dioxyde de carbone (co2),  dont la  densité a largement plaqué au sol, le transformant en nappe asphyxiante par privation d’oxygène, celui-ci étant moins dense.

ACP/ Fng/Cfm/GGK/Thd