Tshopo : les évêques catholiques de Kisangani déplorent l’insécurité sur toute l’étendue de la grande orientale

0
470

Kisangani, 16 mars 2021 (ACP).- Les Évêques catholiques, membres de l’Assemblée épiscopal de Kisangani, réuni du 1er au 4 Mars en session ordinaire à Kisangani, déplorent dans un document, dont une copie est parvenue  lundi 15 Mars à l’ACP, la situation d’insécurité qui prévaut sur toute l’étendue de l’ex Province  orientale.

cette insécurité  est marquée  par la présence de groupes armés locaux et étrangers qui  sévissent surtout en Ituri et dans la Tshopo, le  phénomène LRA t dans le Bas-Uele et Haut-Uele, des coupeurs des routes, les tracasseries routières, administratives et policières   de tout ordre, ainsi que  par les conflits inter- ethnique et des conflits fonciers.

 Les prélats catholiques qui, soutiennent que  ces conflits sont orchestrés  et entretenus pour la plupart  par des acteurs en mal de positionnement, dénoncent et regrette l’inertie de service de l’état dans des zones à conflits, ou ils sont appelés à sécuriser  la population.

Pour ces prélats catholiques, le dysfonctionnement de ces services aggrave  surtout les conflits fonciers devenus récurrent entre certains ethnique suite à l’impuissance et  à  la faiblesse de l’État.

Cette session a  réuni les évêques de huit (8) diocèses Dungu, Doruma, Buta, Wamba, Isiro-Niangara, Bunia, Bondo, Mahagi-Nioka, Isangi et l’archidiocèse de Kisangani. ACP/ Fng/Cfm/GGK/Thd