Plaidoyer pour la réhabilitation des routes de desserte agricole de Mbanza-Ngungu

0
151

Mbanza-Ngungu, 17 mars 2021(ACP).- Le député national élu de la circonscription de Mbanza-Ngungu,  Pierre Nsumbu Muntu Kalavo a plaidé auprès du gouvernement central pour la réhabilitation des routes de desserte agricole situées dans le territoire de Mbanza-Ngungu et du Kongo central  en général, lors d’une rencontre de restitution à la population organisée dimanche dans la salle paroissiale sainte Thérèse à Mbanza-Ngungu.

Pierre Nsumbu  a déploré l’état d’impraticabilité et de délabrement très avancé des routes qui se  trouvent dans les différents secteurs du territoire de Mbanza-Ngungu, après une tournée de sept jours à Gombe Sud  dans le cadre de ses vacances parlementaires, notant que les populations  rurales de ces parties du Kongo central, dont l’activité majeure est le champ, sont démotivées suite au manque de voies capables d’évacuer leurs produits vers les centres de consommation et la détérioration perpétuelle de ces produits.

Les routes de Kivulu, Muala-Kinsende, Ntimansi, Kimpangu et bien d’autres dans la province du Kongo Central nécessitent d’être réhabilitées en priorité afin d’assurer l’abondance en produits agricoles et la réduction de leurs prix à Kinshasa et dans la cité de Mbanza-Ngungu, agglomérations qui dépendent de la production de ces villageois, a -t-il estimé.

« Nous avons pu réussir à faire inscrire dans le budget 2020 de notre pays  la réhabilitation de certaines routes  de desserte agricole du Kongo central indispensables mais malheureusement  ce projet n’a pas été réalisé conformément », a indiqué l’élu de Mbanza-Ngungu qui a appelé le gouvernement central à s’atteler pour la remise en état de  ces voies de desserte agricole cette province et du grand Bandundu avant de  songer à une éventuelle relance de l’agriculture en RDC.

Le député national Pierre Nsumbu Muntu Kalavo s’est dit disposé à accompagner le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo dans ses actions et émis le souhait de voir le Président de la République veiller au changement de système et à un choix judicieux des collaborateurs.

Cette rencontre de restitution, qui a connu la participation des  autorités polico-administratives, les membres de confessions religieuses, des notables, des membres du comité local de sécurité et d’autres couches de la population, a été précédée par la cérémonie d’ouverture de son bureau de représentation situé le long de la route Matadi au quartier Ngungu  contre la sur taxation de l’office congolaise de contrôle au poste frontalier de Kasindi. ACP/FNG/Kayu/KJI