Covid-19 : les experts Congolais poursuivent l’analyse de la conformité des doses reçues

0
129

Kinshasa, 18 mars 2021 (ACP).– les experts Congolais de l’Institut National de Recherche Biomédicale (INRB) poursuivent leur analyse sur  la conformité des doses reçues du vaccin AstraZeneca par rapport aux compositions déclarées de leurs fabricants, a-t-on appris jeudi d’une source proche de ce laboratoire nationale.

Selon la source, la RDC qui avait lancé la campagne de vaccination de la population contre la Covid-19 lundi, l’a suspendue « par mesure de précaution. » D’autant plus qu’elle avait reçu 1,7 million de doses du vaccin AstraZeneca.

L’INRB souligne que des études menées consistent à déterminer l’origine des incidents rapportés dans d’autres pays après l’utilisation de ce vaccin en vue d’éliminer les  suspicions et les rumeurs sur le vaccin ajoutant que le gouvernement lèvera une option aussitôt que les résultats auraient confirmé la qualité de ce produit.

Pour l’heure, l’OMS recommande de continuer à utiliser le vaccin. Un avis que partage l’Agence européenne du médicament (EMA) alors que de nouveaux pays de l’Union comme l’Allemagne, le France et l’Italie ont annoncé la suspension le 15 mars de l’utilisation des vaccins de la firme anglo-suédoise en attendant un avis européen.

«Nous sommes toujours fermement convaincus que les avantages du vaccin AstraZeneca dans la prévention du Covid-19, avec son risque associé d’hospitalisations et de décès, l’emportent sur le risque de ces effets secondaires», avait déclaré le 16 mars Emer Cooke, la directrice exécutive de l’EMA lors d’une conférence de presse virtuelle.

Dans son intervention du 12 mars, le ministre de la Santé de la RDC avait assuré que les experts congolais restaient persuadés que le vaccin est «un pilier important de la riposte contre le Covid-19 et qu’il constituait « l’axe de prévention par excellence ». ACP/Kayu/AWA