L’ONU inquiète  de l’arrestation jugée arbitraire d’un responsable bancaire libyen

0
139

Kinshasa, 19 mars 2021 (ACP).- La Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a exprimé jeudi ses inquiétudes après l’arrestation jugée arbitraire d’un responsable bancaire le mois dernier par un groupe armé dans la capitale, Tripoli, ont rapporté vendredi, les médias internationaux.

La Mission  s’est dite « préoccupée » pour la sécurité d’Abdelkhalek Mohamed Misbah Ibrahim, un responsable de la Libyan Foreign Bank (LFB) qui a été arrêté « arbitrairement » le 9 février dans le centre de Tripoli par un groupe armé, ajoutant que son sort « demeure inconnu » depuis.

La MANUL a appelé les autorités judiciaires à intervenir immédiatement en libérant M. Ibrahim ou en le présentant sans délai devant un tribunal compétent, conformément aux obligations nationales et internationales en matière de droits de l’Homme. La mission onusienne a également appelé le nouveau gouvernement d’union nationale à donner priorité à la libération de toutes les personnes illégalement détenues dans le pays, tant dans les centres de détention officiels que dans les sites secrets opérés par les groupes armés.

La Libye est en proie à l’insécurité et au chaos depuis la chute de son ancien dirigeant Moammar Kadhafi en 2011. ACP/FNG/NIG/JFM