Plaidoyer pour une justice équitable dans l’arrestation du Directeur général de l’hôpital du cinquantenaire

0
281

Kinshasa, 19 mars 2021 (ACP).-Le comité de gestion de l’hôpital du cinquantenaire a plaidé, vendredi, auprès du gouvernement pour une justice équitable dans le dossier d’arrestation de son directeur général, Hazeeb Rahman Padiyah, a indiqué  le médecin consultant, Mobile Kampanga, au cours d’un point de presse organisé dans les installations de cet hôpital.

Selon Mobile Kampanga, cette arrestation est consécutive à l’incident mal venant causé par le Dr Huguette Ngomb, médecin stagiaire et assistante au service d’urgences qui a fait preuve d’un manquement d’éthique professionnelle en manipulant son téléphone au moment d’une consultation en urgence d’un nourrisson en état de crise.

« Nous en appelons à la justice congolaise à dire le droit dans sa véracité en vue de veiller à l’application d’une justice équitable pour garantir l’état de droit tant pour les nationaux que pour les étrangers ayant choisi le sol congolais comme leur pays », a déclaré le médecin consultant Mobile Kampanga, en précisant que cet incident est  d’ordre administratif et non judiciaire.

Il a, cette occasion, fait savoir que le comité de gestion avait déjà pris des mesures disciplinaires à l’endroit du Dr Huguette Ngomb Matand. Pour le médecin directeur ai, Timothée Mavisa, cet incident constitue une grande négligence et un manquement au respect de la vie humaine ainsi que de la déontologie médicale dans l’assistance des patients en danger.

Pour rappel, le directeur général Hazeeb Rahman Padiyah est en détention préventive depuis jeudi, au Centre pénitence de rééducation de Kinshasa (CPRK). Acp/