Nord Kivu : le maire ai de Beni interdit toute marche dans la région

0
178

Beni, 20 mars 2021(ACP).- Le maire ai de la ville de Beni, Modeste Bakwanamaha, a interdit ce week-end toutes les marches de protestation visant à déstabiliser la paix à peine acquise dans son entité.

L’autorité urbaine de Beni a mis en garde et frappé d’embargo toutes les manifestations visant à déstabiliser la sécurité dans son entité. Il a motivé sa position par la quiétude vécue depuis une année et cinq mois sans massacres des administrés grâce aux efforts conjugués des tous les services de sécurité.

« Nous devons profiter et capitaliser cette paix acquise grâce aux efforts conjugués des touts pour entreprendre les activités du développement et non dévastatrices de la sécurité à Beni après une année sans massacres », a déclaré le maire ai Modeste Bakwanamaha, s’adressant aux groupes de pression et mouvements citoyens qui ont annoncé deux jours sans activité aussi bien dans la ville  que dans le territoire de Beni pour ce week-end.

« Tout celui qui osera troubler la sécurité de la ville va rencontrer les services de sécurité sur son chemin et sera jugé pour trouble à l’ordre public. Les jeunes des mouvements  citoyens et groupes de pression doivent cesser de jouer le jeu de l’afd dans une ville amassée des milliers des déplacés », a-t-il prévenu.

Pour la première journée, plusieurs manifestants ont été interpellés par la police aux côtés des plusieurs dégâts matériels et des policiers blessés par des projectiles jetés par les manifestants. Toutes les activités ont été paralysées toute l’avant midi de ce vendredi.

A Oïcha en territoire de Beni, deux civils de 17 et 16 ans ont été touché par balle dont l’un a succombé des ses blessures, a annoncé le bourgmestre de cette municipalité,  M. Kikuku Nicolas qui parle également des plusieurs interpellations des jeunes manifestants par la police.

Le traffic routier entre Oïcha a été momentanément coupé avant que tout redevienne à la normale tard vers 13h.

Le policier soupçonné d’avoir tiré sur la victime a été mis aux arrêts, a annoncé l’autorité communale de Oïcha.

Toutefois, les autorités administratives de Beni déplorent la manipulation des jeunes de Beni par certains politiciens. Ce samedi matin, toutes les activités se déroulent déjà normalement et la population semble  bouder l’appel  des groupes de pression et mouvements citoyens a t-on constaté.

ACP/CL/KJI