Ituri : appel à la responsabilité de tous pour la prise de conscience de valeur de l’eau

0
155

Bunia, 22 mars 2021 (ACP).- Le coordonnateur de l’Ong-D Centre d’initiation pour le développement rural en Ituri(CIDRI),  Innocent Ngandru a appelé à la responsabilité de tous pour la prise de conscience et la préservation de la valeur de l’eau.

Innocent Ngandru qui appelle également aux actions conjuguées pour la protection de cette denrée  fondamentale de l’humanité, en marge  des  festivités de la Journée mondiale de l’eau organisée par CIDRI à Bunia qui a connu la participation de plusieurs autorités  provinciales ainsi des  élèves des écoles Cs Agneau de Dieu, EP Sainte Cécile et EP Bankoko, a indiqué que « Cette journée se veut donc un appel à l’action. La responsabilité incombe à toutes et à tous. Gouvernement, associations et partenaires privés, de prendre conscience de valeur de l’eau et d’agir pour préserver cette ressource fondamentale ».

Il a invité chacun à protéger des ouvrages qui sont à la portée de la communauté notamment les réservoirs, les tuyaux, les kiosques en eau plutôt que de les saccager ou de les vandaliser.

Nouveaux cas des actes de vandalisme

Séance tenante il a révélé à l’intention de l’assistance que le matin de ce lundi aux environs du groupement Mwanga situé en territoire d’Irumu où passe une conduite pour alimenter le quartier Bankoko, plusieurs tuyaux ont été vandalisés par les inciviques.

Il a rappelé que pendant que de tels actes barbares sont orchestrés pour saboter ce projet qui contribue au rapprochement de la population à l’eau potable, près de trois milliards de personnes dans le monde manquent ce denrée pour se laver les mains en vue de lutter contre le COVID-19.

La démographie exponentielle un défi pour l’accès à l’eau potable

A cette occasion le coordonnateur de CIDRI a laissé entendre que cette denrée, (l’eau douce, l’eau potable ou l’eau de boisson) se dégrade et se raréfie suite à l’explosion démographique.

A titre d’exemple pour l’Ituri, a-t-il poursuivi, en 1984 le réseau Ngongo I aujourd’hui sous la gestion de Caritas diocèse de Bunia alimentait 17.000 personnes mais aujourd’hui il y a plus de 80.000, les consommateurs de l’eau de Mahagi I passent de 13.400 en 1996 à 82.000 à ce jour. De son côté la chargée du personnel de CIDRI Mme Paula Dhiro Ndjabasi a indiqué que l’eau c’est la vie raison pour laquelle elle estime qu’elle doit être desservie  de manière permanente à la population dans la mesure où elle est aussi une denrée alimentaire quotidienne très nécessaire.

Elle a évoqué quelques aspects importants de l’eau dans la vie de l’homme à savoir ; faciliter l’hygiène et la propriété corporelle, conditionner la préparation de repas, contribuer aux mesures barrières contre COVID-19, servir à l’irrigation de cultures. La Journée mondiale de l’eau édition 2021 a étét célébrée sous le thème : « La place de l’eau dans nos sociétés et comment la protéger », rappelle-t-on. ACP/Kayu/NiG/NKV/MNI