La Cour constitutionnelle nigérienne déclare Mohamed Bazoum vainqueur du second tour de l’élection présidentielle

0
193

Kinshasa, 22 mars 2021 (ACP).- La Cour constitutionnelle du Niger a validé les résultats de l’élection présidentielle, confirmant que Mohamed Bazoum du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS, au pouvoir) est élu président de la République du Niger, ont indiqué lundi des médias étrangers.

Selon un communiqué de l’institution lu sur la télévision publique nigérienne, M. Bazoum a obtenu 2.490.049 voix, soit 55,66% des suffrages exprimés, lors du second tour de l’élection présidentielle tenu le 21 février dernier.

Le candidat du Renouveau démocratique et républicain (RDR Tchanji, opposition), Mahamane Ousmane a recueilli 44,34% des suffrages exprimés, soit 1.983.072 voix. M. Bazoum est élu président de la République pour un mandat de cinq ans à compter du 2 avril prochain, a ajouté la Cour constitutionnelle. Selon le président de la Cour, Bouba Mahamane, les résultats de 25.832 bureaux de vote sont parvenus, tandis que le nombre de votants est estimé à 4.473.121 sur 7.446.556 électeurs inscrits, soit un taux de participation de plus de 60%.

A noter que la Cour constitutionnelle du Niger avait validé le 30 janvier dernier les résultats du premier tour de l’élection présidentielle tenu le 27 décembre 2020, et a déclaré Mohamed Bazoum du PNDS et Mahamane Ousmane du RDR Tchanji, candidats au second tour, avec 39,30% et 16,98% des votes respectivement. ACP/Kayu/NiG/NKV/MNI